Top 14 - Bordeaux-Bègles : Raphaël Ibanez règle ses comptes

le
0
Top 14 - Bordeaux-Bègles : Raphaël Ibanez règle ses comptes
Top 14 - Bordeaux-Bègles : Raphaël Ibanez règle ses comptes

Après la belle victoire de l’UBB contre Bayonne (40-20), l’entraîneur bordelais s’est lâché en conférence de presse. Guitoune, Le Bourhis et Etcheto en ont pris pour leur grade.

Visiblement la victoire de l’Union Bordeaux-Bègles contre l’Aviron Bayonnais (40-20) n’a pas calmé Raphaël Ibanez. En conférence de presse d’après-match, ce dernier a donné ses quatre vérités. « Vincent (Etcheto) je l’aime bien, profondément même pour avoir travaillé ensemble. Mais, il ne faut pas trop me chercher, je me connais, à un moment, on n’est plus dans la répartie, le jeu des petites phrases, ça devient physique. Je ne suis pas dans le concept de l’auto-branding », a-t-il raconté au sujet de l’ancien entraîneur des arrières de l’UBB.

Ibanez s’en prend à Guitoune et Le Bourhis

Après les sorties médiatiques de Sofiane Guitoune et Félix Le Bourhis, deux anciens du club, Ibanez leur a répondu. « Sofiane (Guitoune) n’a pas compris pourquoi le manager ne lui parlait plus. Quand on ne comprend pas que je veux des gars qui plaquent sur le terrain, ça me paraît assez clair. Quand Félix Le Bourhis dit qu’il n’a eu aucune explication de ma part. Je lui ai expliqué face à face que je n’en pouvais plus de lui car je ne savais pas comment le manager. Quand il ne joue pas, il trouve que ce n’est pas juste, que les autres ne sont pas bons. Et quand il joue, il ne se trouve pas bon. Comment voulez-vous faire ? Quand je lui ai dit d’aller voir le président, que je n’en pouvais plus de lui, ça me paraît clair tout de même. Certains mecs parlent beaucoup mais cette année, ils seraient 5eme choix au centre », a déclaré Ibanez. Ambiance.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant