Top 10 : Les rencontres qui ont marqué Stamford Bridge

le
0

Stamford Bridge accueille le Chelsea FC depuis 110 ans, tout juste, et une rencontre amicale face à Arsenal. Souvent réputée pour son manque d'ambiance, l'enceinte londonienne partage pourtant une belle histoire avec les Blues, marquée par des scénarios invraisemblables et des rencontres mémorables. Dont les dix plus marquantes que voici.

  • 11 septembre 1905 : la toute première

    Une semaine après avoir investi les locaux de Stamford Bridge, le CFC accueille Hull City lors de la troisième journée de seconde division. L'occasion de voir ce dont ce stade est capable. Avec près de 6 000 fans présents en tribune, le club ne manque pas sa grande première chez lui et explose Hull en ce 11 septembre. Un succès sans équivoque, 5-1, qui présente dès lors l'enceinte comme une place difficilement prenable. D'ailleurs, la saison close, seules deux équipes sont reparties avec les deux points (le système de trois points pour une victoire intervient bien plus tard). Pas mal, pour une première fois.

  • 12 octobre 1935 : Stamford Bridge à guichets verrouillés

    Bien que le derby entre le "London Blue" et Arsenal n'ait jamais vraiment connu d'énormes rivalités, il demeure néanmoins une partie qui attire l'œil. Et ce, depuis toujours. Surtout à cette époque, où les pensionnaires de Stamford Bridge vivent dans l'ombre du voisin canonnier. Chaque réception est donc l'occasion de défendre son territoire. Pour cette partie (score final 1-1), pas moins de 82 905 supporters viennent garnir les tribunes, soit la plus grande affluence jamais enregistrée dans ce stade. Des clichés de la rencontre montrent même des fans obligés de se percher sur les panneaux publicitaires afin d'avoir une place.

  • 23 avril 1955 : premier sacre national

    Fondé en 1905, Chelsea a longtemps végété dans le ventre mou de la Football League, avec, en guise d'interludes, pas mal d'allers-retours en seconde division. De fait, malgré une notoriété établie, l'écurie londonienne ne faisait pas partie des gros clubs, favoris pour le titre. Mais en 1952, Ted Drake, une gloire du football anglais d'avant-guerre, s'assoit sur le banc de Stamford Bridge. Trois saisons plus tard, les Blues se dépucèlent et remportent enfin le titre national. Ce 23 avril-là, le CFC dispose de Sheffield Wednesday (2-0) et assure définitivement sa place de leader, de peu devant Wolverhampton.

  • 17 décembre 1966 : "On a tenu tête aux champions du monde"

    Fraîchement auréolée de son titre mondial, l'Angleterre peine à se remettre dans le bain…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant