Top 10 : les plus grands matchs entre l'OL et l'OM

le
0
Top 10 : les plus grands matchs entre l'OL et l'OM
Top 10 : les plus grands matchs entre l'OL et l'OM

Après le très chaud match aller au Vélodrome, Lyon reçoit ce dimanche soir Marseille dans son nouveau stade, pour une rencontre qui a toujours valu le détour. Du quadruplé de Jean-Pierre Papin jusqu'au plus beau match nul du championnat de France, retour sur dix matchs vraiment pas comme les autres.

  • 1 - 08/11/2009 : OL/OM (5-5)


    Sans surprise, c'est ce match nul fou qui se retrouve à la première place de ce classement. Incroyable, fabuleux, extraordinaire, rocambolesque... Les adjectifs manquent pour qualifier ces 90 minutes de football. Après une saison sans titre, l'OL veut reconquérir son trône. Après une qualification en huitièmes de finale de C1, les Gones doivent gagner pour conserver leur seconde place en L1. De l'autre côté, Didier Deschamps a du mal à faire fructifier ses investissements de l'été (Diawara, Lucho González, M'Bia, Morientes, Heinze). Avant la rencontre, les Marseillais pointent à une tristounette huitième place. En à peine trois minutes de jeu, le match est lancé. Pjanić ouvre le score et lance une rencontre qui fera chavirer les supporters d'un camp comme de l'autre. À 2-4 à dix minutes de la fin, bien heureux est celui qui aurait pu prédire un tel score final. Et puis vraiment, ce maillot "Kool Shen" et les hurlements de Margotton...

    Youtube
  • 2 - 24/05/1997 : OL/OM (8-0)


    Après deux saisons compliquées pour Marseille, qui revient d'un exil forcé en deuxième division, et pour Lyon, qui, en plus de très mauvais résultats sportifs, doit composer avec un vestiaire proche de l'explosion (la fameuse torgnole d'Olmeta à Sassus, ndlr), les deux Olympiques se retrouvent à Gerland pour le dernier match de la saison. Si les Marseillais n'ont rien à perdre, Bernard Lacombe, alors sur le banc, veut gagner et aligne d'entrée cinq joueurs à vocation offensive (Maurice, Cocard, Giuly, Caveglia, Gava). Au coup d'envoi, même Karim Benzema est sur la pelouse : le Gone est alors âgé de dix ans et vient remettre un bouquet de fleurs à Gava et Marcelo, deux joueurs sur le départ. Le résultat est sans appel : l'OL écrase l'OM huit buts à zéro. Et ne perd pas de temps. Il ne faut que 35 minutes aux Gones pour inscrire... Sept buts. Peu avant l'heure de jeu, Ludovic Giuly inscrit son troisième but et anime une seconde période bien terne par rapport à la première.

    Youtube [BR…





  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant