Top 10 : Les pépites de Kevin Keegan

le
0
Top 10 : Les pépites de Kevin Keegan
Top 10 : Les pépites de Kevin Keegan

Durant ses glorieuses années à Liverpool, Kevin Keegan n'avait qu'une peur : "Louper un but tout fait devant le Kop." "Je mourrais si cela devait arriver", lança un jour le goleador des Reds. Quarante ans plus tard, il est bien vivant. Avec plus de 300 buts dans le rétro - dont exactement 100 à Liverpool. Et dire qu'il aurait sûrement passé toute sa carrière au milieu de terrain si Bill Shankly ne l'avait pas repositionné en attaque.

Top 100 Angleterre - Kevin Keegan (2e)

10 mai 1973 : Liverpool 3-0 Borussia Mönchengladbach

Le premier des trois sacres européens de Kevin Keegan (1 C1, 2 C3). Après avoir frappé notamment l'Eintracht Francfort, le Dynamo Berlin et le Dynamo Dresde, Liverpool fait face à une nouvelle équipe allemande en finale de la Coupe UEFA : Mönchengladbach. Lors de la première manche, le gamin du Yorkshire montre la voie aux Scousers. Dans le même genre que Robin van Persie face à l'Espagne, Keegan se jette pour catapulter sa tête au fond des filets. Victoire 3-0 des Reds, le Borussia ne fera pas mieux que 2-0 au retour.

Youtube

4 mai 1974 : Liverpool 3-0 Newcastle United

Finale de la Cup, Wembley, 100 000 spectateurs. Avec son numéro 7 dans le dos, Kevin Keegan saute tel un cabri. L'attaquant vient d'ouvrir le score d'une magnifique volée à l'entrée de la surface. En fin de match, il finira le travail en renard des surfaces. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est que c'est la dernière victoire du Liverpool FC sous l'ère Bill Shankly (1959-74). Mais pas la fin d'une époque, puisque les Reds vont encore régner sur le Royaume pendant une décennie.

Youtube

31 mai 1976 : Team America 1-3 Angleterre


L'Angleterre affronte une sélection "américaine" à l'occasion de la Coupe célébrant le bicentenaire des États-Unis. On y retrouve Pelé, l'Italien Giorgio Chinaglia et même une majorité d'Anglais : Tommy Smith, Stewart Jump, Keith Eddy et le capitaine… Bobby Moore. Qu'importe ses compatriotes en face, Keegan ne fait pas de détail lorsqu'il s'agit d'envoyer un coup franc dans le petit filet (1:22). La dizaine de spectateurs apprécie.
[BR…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant