Top 10 : les galipettes de Robbie Keane

le
0
Top 10 : les galipettes de Robbie Keane
Top 10 : les galipettes de Robbie Keane

Cette fois, c'est terminé. Après 145 sélections, 67 buts, Robbie Keane va faire ses adieux mercredi soir au football international lors d'une dernière parade à Dublin contre Oman. Retour sur dix roulades qui ont écrit la légende de Robbie. En vert.

  • 25 mars 1998 : Olomouc, le premier voyage


    Olomouc, la Moravie et son stade Andrův. Voilà le décor où l'histoire de Robbie Keane avec sa sélection nationale a commencé. L'Irlande est alors en déplacement en Tchéquie pour un amical entre deux équipes non qualifiées pour la Coupe du monde en France et s'incline (1-2). L'important, ce soir-là, est finalement ailleurs. Car Mick McCarthy, avec ses cheveux en perdition et sa gueule à la Ben Stiller, a décidé de lancer chez les grands deux gosses : le milieu de Blackburn Damien Duff et un certain Robbie Keane, dix-sept ans, qui cavale alors à Wolverhampton après avoir refusé une proposition de Liverpool. Avec cette première sélection, Keane devient un jouet à revendre pour les Wolves, mais son histoire internationale vient de débuter. Il marquera ses premiers buts le 14 octobre suivant contre Malte (5-0) et devient alors le plus jeune joueur à marquer pour l'Irlande. Robbie Keane a alors dix-huit piges.



  • 5 juin 2002 : les galipettes à Kashima


    L'Irlande a toujours eu une histoire particulière avec l'Allemagne. Il y a d'abord eu cette victoire à Hanovre en mai 1994, grâce notamment à Tony Cascarino contre une sélection championne du monde en titre. Le bordel s'est répété il y a quelques mois, le 8 octobre dernier, lorsque Shane Long a retourné la bande de Löw lors des éliminatoires de l'Euro 2016 à l'Aviva Stadium de Dublin (1-0). Mais, entre-temps, il y a surtout eu la Coupe du monde 2002. Cette fois encore, l'Allemagne a touché le sommet avec une finale contre le Brésil (0-2) en Corée du Sud et au Japon. Reste qu'elle a surtout mangé Robbie Keane et ses roulades en poules le 5 juin avec l'égalisation à la dernière seconde d'un attaquant qui évolue alors à Leeds. On parle là d'un but qui a écrit une large partie de sa légende.

    Youtube








  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com