Top 10 : Les footballeurs mormons

le
0
Top 10 : Les footballeurs mormons
Top 10 : Les footballeurs mormons

Le 23 décembre 1805 naissait Joseph Smith, le fondateur de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, ou Église mormone. Si les Mormons sont nombreux aux États-Unis, et donc dans les sports US, quelques footballeurs font également partie de la secte-communauté. Et comme souvent quand on parle de religion, les Sud-Américains dominent le sujet.

Tita

Quadruple champion du Brésil et double vainqueur de la Copa Libertadores avec Flamengo et Vasco de Gama, vainqueur de la Coupe de l'UEFA avec le Bayer Leverkusen, et de la Copa América avec le Brésil, Tita a eu une longue et belle carrière pendant 21 ans. "Je suis absolument certain que ma durée dans le monde du football a presque été doublée en raison de mon obéissance à la Parole de Sagesse", explique-t-il. Car oui, depuis ses onze ans, Milton Queiroz da Paixão est mormon, grâce à la conversion d'un de ses oncles. Dans un milieu propice à la fête comme le football brésilien, Tita ne s'est pas toujours senti à sa place. "Au début, il y avait beaucoup de plaisanteries et de sarcasmes, de la part de mes coéquipiers, en ce qui concerne les activités auxquelles je participais et celles auxquelles je refusais de participer. Par exemple, parce que je ne sortais jamais avec les joueurs pour consommer de l'alcool et à cause de mon obéissance à la loi de chasteté, j'étais un peu persécuté." Depuis, il est devenu le Premier Conseiller dans l'Épiscopat de la paroisse de Barra da Tijuca, dans le quartier de Jacarepaguá, à Rio de Janeiro. Un dirigeant local du mormonisme, quoi.

Naea Bennett

Dimanche 19 juillet 2015, l'équipe de beach soccer de Tahiti est battue par le Portugal en finale de la Coupe du monde (5-3). Pas grave, Tahiti est déjà la belle surprise de la compétition. Mais une absence de choix laisse un goût amer : celle du capitaine Naea Bennett. En effet, le joueur de l'AS Pirae a refusé de se rendre au match, qui se déroulait un dimanche. La religion mormone le lui interdit. Les supporters ont eu un peu de mal à l'accepter. Alors l'entraîneur, Teva Zaveroni, est monté au créneau pour prendre la défense de son capitaine : "Arrêtez de critiquer la non-participation de Naea. Ça a toujours été comme ça depuis le début, on le savait et ce n'est pas lui qui a choisi d'être capitaine. C'est le choix de toute une équipe depuis 2010. Respectez son choix comme nous le respectons, un point c'est tout... La clef de la réussite sportive se fait sur et en dehors du terrain… Vous êtes en train de faire du mal à la vie d'un groupe qui a réussi grâce aux convictions religieuses de Naea, qu'il a instaurées dans le groupe et qui fait des Tiki Toa un groupe d'exemple et de fair-play", écrivait-il…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant