Top 10 : les départs à la retraite anticipés .

le
0
Top 10 : les départs à la retraite anticipés .
Top 10 : les départs à la retraite anticipés .

Après avoir appris sa non-sélection pour la CAN 2015, Alex Song a décidé de claquer la porte de la sélection camerounaise à seulement 27 ans. Une décision qui étonne autant que celle de Volker Finke de se passer d'un de ses meilleurs éléments. Ceci étant, ils sont plusieurs à avoir mis un terme à leur carrière internationale plus tôt que prévu. Comme dans une telenovela, il y est question de kidnapping, de coucheries, de rébellion et de cheveux longs.

  • Johan Cruijff (30 ans) En 1977, bien qu'il soit au top de sa carrière, et après une campagne de qualification pour le Mondial 78 rondement menée, Johan Cruijff annonce sa retraite internationale à la surprise générale. À 30 ans. La raison invoquée ? Cruijff refuse de disputer une compétition qui se déroule dans un pays sous dictature militaire (l'Argentine de Videla). Trente ans plus tard, Cruijff déclarera à Catalunya Radio qu'en réalité, sa famille et lui avaient été victimes d'une tentative de kidnapping quelques mois auparavant à Barcelone. La famille ou les potes, faut choisir.

  • Éric Cantona (30 ans) En théorie, Cantona avait décidé d'arrêter sa carrière en 1998, juste après la fin de son contrat à Manchester United et surtout, la Coupe du monde en France. Sauf que la Ligue des champions qu'il convoitait tant avec les Red Devils – et pour laquelle il a signé une clause libératoire en cas de victoire – tardait à venir. Quant à la bande à Jacquet, elle a décidé de se passer de lui pour jouer à domicile. Résultat : las du football professionnel, le rebelle se fait la belle en 1997 pour aller taper la balle sur les plages du monde entier. Hors format pour les règles du football, Cantona avait déjà annoncé la couleur en 1991 lorsqu'il jouait chez les Crocos nîmois : suspendu pour avoir traité la commission arbitrale " d'idiots " après une sanction, il avait à son tour sanctionné le foot en annonçant sa retraite. Avant de se raviser.



  • Johan Vonlanthen (23 ans) Alors qu'il n'a que 18 ans, Vonlanthen pète le record établi par Wayne Rooney quelques jours plus tôt du plus jeune buteur de l'Euro en égalisant contre la France en poules de l'Euro 2004. Le Colombiano-Suisse restera cinq ans dans les rangs de la Nati, participant notamment à l'Euro 2008, avant de perdre doucement, mais sûrement son mojo. Trois ans plus tard, il annonce mettre un terme à sa carrière de footballeur à seulement 26 ans après une pige au bled, au club d'Itagüi. Même s'il revient sur sa décision l'année...







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant