Top 10 : Les buts de Luca Toni

le
0
Top 10 : Les buts de Luca Toni
Top 10 : Les buts de Luca Toni

A bientôt 39 ans, Luca Toni a pris sa retraite. Dans sa longue carrière démarrée sur le tard, il a eu le temps de mettre de sacrés buts, et de les célébrer comme il se doit, la main tremblante à côté de son oreille. Retour sur ses plus belles réalisations.

Bologne/Vicenza, 3 décembre 2000


Après six années à galérer en Serie B ou en Serie C, Luca Toni débarque enfin dans l'élite italienne à 23 ans, à Vicenza. Une saison correcte à neuf buts dans un toute petite équipe, surtout marquée par ce bijou contre Bologne, le 3 décembre 2000. Sur un coup franc qui vient de la gauche, il laisse passer le ballon au-dessus de lui et lance un un retourné acrobatique peu académique. La logique aurait voulu qu'il se serve de son pied gauche, lui l'ambidextre, mais son instinct lui dicte d'utiliser le droit. Et ça paie puisque le ballon part se loger dans le petit filet opposé. L'Italie a découvert Luca Toni.


Biélorussie/Italie, 7 septembre 2005


Cinq ans plus tard, la carrière de Luca Toni a connu des hauts et des bas, notamment à cause des blessures et des trop nombreux changements de club. Il a dû se relancer, en Serie B à Palerme. Là-bas il est devenu un héros en faisant remonter le club et en lui permettant de se classer sixième dès sa première saison en Serie A. Alors forcément, il s'est attiré les grâces de Marcello Lippi, le sélectionneur italien. Luca lui rend bien, et amène l'Italie aux portes de la qualification pour le Mondial 2006. Ce 7 septembre contre la Biélorussie, il inscrit un triplé. Son premier but est sublime. Contrôle de la poitrine dos au but en pleine course et reprise de volée du droit. Tranquille (Avancez la vidéo à 00:32).

Youtube

Fiorentina/Udinese, 18 septembre 2005


Avec son nouveau statut d'international italien, les grosses écuries s'intéressent à lui. Il signe finalement pour la Fiorentina. Le début d'une très belle histoire d'amour entre le joueur et la Fio. Troisième journée de championnat, il marque déjà son territoire. Il joue de son grand corps, se retourne à l'entrée de la surface, et envoie un missile du pied gauche. La saison est lancée. Et elle n'est pas prête de s'arrêter, puisqu'il termine la saison Soulier d'Or européen avec 31 buts en championnat. Il est le premier italien à décrocher ce titre. Bomber.
[BR…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant