Top 10 : Le vent l'emportera

le
0
Top 10 : Le vent l'emportera
Top 10 : Le vent l'emportera

Florian Thauvin l'a difficilement expérimenté ce week-end : se prendre un vent, soit-il mis par Margarita Louis-Dreyfus, reste une expérience douloureuse. Qu'il se rassure, d'autres avant lui ont subi l'épreuve, à cause d'une simple inattention ou d'un mépris non contenu. Sortez les K-Way.

Raymond Domenech vs Carlos Alberto Parreira
Dernier match de poule de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Après le scandale de Knysna, les Bleus viennent de perdre la rencontre face aux locaux et sortent de la compétition sans la moindre victoire et sous le poids de l'humiliation. Mais Domenech n'est pas à court d'idées pour rendre le parcours plus pitoyable. Alors que Carlos Alberto Pareira vient pour lui tendre la main, Ray refuse purement et simplement de lui rendre la pareille. Petite empoigne, explication foireuse, et le coach français parachève la déroute à sa manière : "Moi, j'avais envie de saluer les joueurs. Se retrouver à dix, dans le contexte et revenir... C'était bien de les saluer, c'était la fin d'une aventure avec eux. C'est le seul moment où je peux les saluer car, après, tout le monde se disperse. C'était important de dire que j'avais compris ce qu'eux avaient vécu. Ils ont essayé de tout donner. En marquant ce but, ils avaient fait un pas ". Forcément unique.

Gary Neville vs Peter Schmeichel
Une bataille de clochers. Lors de la saison 2002-2003, le derby de Manchester revêt une saveur particulière pour Peter Schmeichel. 4 ans après avoir quitté United et des crochets par le Sporting et Aston Villa, le Danois signe chez l'ennemi de City. Une arrivée chez les Citizens vécue comme une trahison par Gary Neville, alors capitaine des Red Devils, et qui n'hésite à fusiller son ancien partenaire du regard tout en lui refusant l'honneur d'une salutation. Les prémices du trash-talking pour Gary.

Steven Gerrard vs un gamin
Encore une affaire de couloir. Cette fois-ci, c'est l'idole Steven Gerrard qui va se faire avoir par un nabot auréolé du maillot de Chelsea avant la rencontre entre les Reds et les Blues, saison 2006-2007. Une main tendue, mais une main retirée, qui…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant