Top 10 : Klose à la Lazio

le
0
Top 10 : Klose à la Lazio
Top 10 : Klose à la Lazio

Face à la Fiorentina, l'immense Miro disputera son dernier match avec le club biancoceleste. La fin d'une belle aventure qui aura duré plus longtemps que prévu, précisément cinq saisons, et que l'on retrace en dix moments.

  • Des débuts en fanfare et avec le Djib'

    Il débarque à l'été 2011, à 33 ans, en fin de contrat et dans une période de doute, alors rien de mieux qu'un tour préliminaire face aux Macédoniens de Rabotnicki pour se mettre en jambes et retrouver les bonnes sensations. D'emblée, Klose montre qu'il n'est pas venu à la Lazio pour hiberner, aligné seul en pointe avec un trio derrière lui, il offre trois passes décisives à Mauri, Cissé et Rocchi, mais n'oublie pas de planter son petit but. 6-0, score final avec 40 % des réalisations marquées de son sceau.


    Youtube
  • Premier derby, dernière seconde

    Contre le Milan, Klose remet ça pour sa première en Serie A, mais le vrai bizutage, quand on évolue à la Lazio, c'est le derby romain, et il arrive dès la 7e journée. Hernanes a répondu à Osvaldo, la Roma est à 10, il reste 30 secondes d'arrêts de jeu, Konko pour Matuzalem qui en une touche trouve Klose, contrôle parfait et petite frappe bien placée. Un but vainqueur sur le fil qui fait même taper un sprint à Edy Reja du haut de ses 66 ans.

    Youtube
  • Miro pas si miro

    Seconde saison et 5e journée de Serie A, la Lazio se déplace sur le terrain du Napoli. La rencontre a débuté depuis 5 minutes, Klose dévie un corner dans les buts adverses et amorce un début d'exultation avant de se raviser et d'avouer à l'arbitre son péché. Lequel ? Une déviation de la main, presque un réflexe. La Lazio en prendra trois derrière, mais pas grave. "C'était la chose la plus normale au monde que d'avouer ma faute", dira-t-il. Après avoir accueilli un champion, l'Italie fait connaissance avec un grand bonhomme.

    [DIV…








  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant