Top 10 : Ils vont découvrir la Ligue 1

le
0

Dans le flot des nouvelles têtes qui vont découvrir la Ligue 1 cette saison, il y a les petits jeunes qui ont signé leur premier contrat pro, les garçons qui évoluaient à un échelon inférieur en France, et puis bien sûr il y a ceux qui évoluaient dans un autre championnat jusqu'alors et qui n'ont jamais joué dans l'Hexagone. Ceux-là attirent forcément, par goût de la nouveauté et de l'exotisme. Parmi cette délégation, on en a choisi dix, pas les plus connus mais qu'on attend avec curiosité.

Kolbeinn Sigthorsson, en éclaireur


  • Pourquoi on a hâte de le voir : parce que s'il y a bien une nation de football qui a la cote en ce moment en Europe, c'est l'Islande. La nouvelle recrue du FC Nantes est l'une des valeurs sures de cette nation à la mode. Enfin, un peu moins depuis cette semaine et les caprices de la diva Björk qui a annulé sans raison sa venue pas très loin à Saint-Malo, au festival La Route du Rock.

  • Qu'est-ce qu'il vient faire en France : peut-être Sightorsson vient-il justement en éclaireur de la sélection ? L'Islande pourrait en effet disputer sa première phase finale d'une grande compétition en France dans moins d'un an. Mais plus prosaïquement, il vient d'abord apporter sa contribution à une attaque du FC Nantes en berne depuis le départ de Filip Djordjevic.

  • Ses chances de réussite : elles sont bonnes a priori pour l'attaquant de Reykjavik, qui sort d'une dernière saison un poil décevante à l'Ajax et qui aura envie de se racheter, au sein d'une équipe nantaise où il part comme l'atout offensif numéro un avec une autre recrue, Emiliano Sala.

    Nill De Pauw, crack ou chèvre ?


  • Pourquoi on a hâte de le voir : parce que le Belge a l'air d'être un sacré Pierre Richard. Lors d'une sortie crêperie avec ses nouveaux partenaires, le néo-Guingampais se serait étonné de ne pas trouver de viande dans la galette au chèvre chaud qu'il avait commandé Depuis, l'ailier belge se fait surnomme "La Chèvre" et s'est déjà fait bâcher sur les réseaux sociaux par une autre recrue sur Twitter, Nicolas Benezet.

  • Qu'est-ce qu'il vient faire en France : De Pauw vient découvrir à la fois un nouveau club et un nouveau championnat, lui qui n'a connu jusqu'alors que Lokeren, où il a également été formé. Grand espoir du football belge à ses débuts en pro, le natif de Kinshasa est passé par toutes les sélections de jeunes mais n'a jamais été retenu avec la A, où la concurrence est énorme.

  • Ses chances de réussite : sa mission de remplacer numériquement Jérémy Pied sur le flanc droit de l'attaque de l'EAG s'avère difficile, car le joueur prêté par Nice la saison dernière était devenu l'un des chouchous du Roudourou. Ses…












  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant