Top 10 : ils reviennent un an après être partis

le
0

Sauf coup de théâtre de dernière minute, le latéral brésilien Filipe Luís devrait quitter Chelsea, pour revenir à l'Atlético Madrid, tout juste une saison après avoir quitté la capitale espagnole. La preuve qu'au football comme en amour, après des envies d'ailleurs, on finit toujours par rentrer au bercail

Hristo Stoitchkov

Barcelone Parme Barcelone

Même les mauvais garçons ont un cœur. Et "Hristo de puta" n'échappe pas à la règle. Alors qu'il est un dieu à Barcelone où, avec la Dream Team de Johan Cruijff, il remporte 4 Ligas consécutives, la première C1 du club catalan et surtout le Ballon d'or 1994, le Bulgare décide en 1995 de faire un bras d'honneur à la rigueur du technicien hollandais et s'envole pour la Serie A. Stoitchkov signe à Parme où s'est montée une autre Dream Team, composée de types du calibre de Cannavaro, Zola, Inzaghi, Sensini ou encore Dino Baggio. Mauvaise pioche. C'est peu dire que la Thug Attitude de Hristo ne passe pas. Parme échoue à une triste 6e place et subit même l'affront de se faire éliminer en quart de finale de la Coupe des coupes par le PSG. L'échec est total et le constat amer : à Parme, Stoitchkov est passé pour un jambon. Le Bulgare décide de mettre son arrogance dans sa poche et, 12 mois plus tard, il fait le chemin retour jusqu'à Barcelone. À qui il jure ne de plus jamais aller voir ailleurs.


Stéphane Guivarc'h

Auxerre Newcastle+Rangers





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant