Top 10 : Ils ont trois poumons

le
0
Top 10 : Ils ont trois poumons
Top 10 : Ils ont trois poumons

Certains joueurs font partie d'une espèce particulière, dotée d'une capacité hors-norme à répéter l'effort. Forts d'un organe supplémentaire, ces mutants du ballon rond ont avalé les kilomètres, sans rechigner, afin de servir le collectif. Florilège non exhaustif de ces spécimens qui respirent le football plus que les autres.

  • 1 - Edgar Davids Edgar Davids, c'est avant tout un personnage et un look hors-du-commun. Un mètre soixante-dix de muscles, des lunettes futuristes - qui le protégeaient initialement d'un glaucome - et de longues dreadlocks pour un caractère bien trempé. Rapidement surnommé le "Pitbull" par Louis van Gaal, avec qui il gagna tout ce qu'il était possible de gagner sous les couleurs de l'Ajax version 90s, le Batave symbolisait à lui seul le terme de "box to box". Pendant 4 années, il fut ensuite le joueur qui permit à Zinedine Zidane de s'exprimer au mieux à la Juventus en ratissant tous les ballons de l'entrejeu. En prenant congé officiellement en fin d'année dernière, Davids laissa derrière lui une vision bien précise du foot, faite de vices, dribbles et coups de gueule.

  • 2 - Gennaro Gattuso Une génération durant, Gennaro s'est fait la plus belle incarnation du combat sur un terrain de football. Pas forcément le plus talentueux, sans aucun doute le plus hargneux, l'Italien s'est forgé en terre écossaise, aux Rangers, durant une année 97-98 où son abnégation a fait fureur. Mais c'est au Milan et sous la liquette de la Squadra que Gattuso impose sa patte et obtient le surnom de "Rhinocéros" : "Pour moi, un match de foot idéal, ça se joue un soir d'hiver, sous la pluie, dans le froid. Quel plaisir de voir la fumée qui se dégage des corps à la moindre respiration Quand je joue dans les conditions que j'ai souvent rencontrées en Écosse, ça me booste encore plus.". La fin de carrière de l'animal témoignera toutefois d'un autre combat, contre son œil gauche défaillant.

  • 3 - Frédéric Brando Evidemment, Frédéric Brando est avant toute chose un sourcil. Un long couloir de poils, charnu, résistant et en bataille. Au fond, le jeu de Frédéric Brando n'est pas si éloigné de cet attribut de la nature. Milieu besogneux passé par le Havre avant de rejoindre l'OM pré-2000, Fred ratissera les ballons pour les Phocéens qui, avec lui, atteindront la place de dauphin en 1999 et la finale de la Coupe de l'UEFA la même année. Des faits d'armes sans succès pour l'"homme aux trois poumons" qui ne pouvait échapper à ce classement en disposant d'un tel surnom. Et qui, à la vue des derniers clichés,...




  • 1 - Edgar Davids Edgar Davids, c'est avant tout un personnage et un look hors-du-commun. Un mètre soixante-dix de muscles, des lunettes futuristes - qui le protégeaient initialement d'un glaucome - et de longues dreadlocks pour un caractère bien trempé. Rapidement surnommé le "Pitbull" par Louis van Gaal, avec qui il gagna tout ce qu'il était possible de gagner sous les couleurs de l'Ajax version 90s, le Batave symbolisait à lui seul le terme de "box to box". Pendant 4 années, il fut ensuite le joueur qui permit à Zinedine Zidane de s'exprimer au mieux à la Juventus en ratissant tous les ballons de l'entrejeu. En prenant congé officiellement en fin d'année dernière, Davids laissa derrière lui une vision bien précise du foot, faite de vices, dribbles et coups de gueule.

  • 2 - Gennaro Gattuso Une génération durant, Gennaro s'est fait la plus belle incarnation du combat sur un terrain de football. Pas forcément le plus talentueux, sans aucun doute le plus hargneux, l'Italien s'est forgé en terre écossaise, aux Rangers, durant une année 97-98 où son abnégation a fait fureur. Mais c'est au Milan et sous la liquette de la Squadra que Gattuso impose sa patte et obtient le surnom de "Rhinocéros" : "Pour moi, un match de foot idéal, ça se joue un soir d'hiver, sous la pluie, dans le froid. Quel plaisir de voir la fumée qui se dégage des corps à la moindre respiration Quand je joue dans les conditions que j'ai souvent rencontrées en Écosse, ça me booste encore plus.". La fin de carrière de l'animal témoignera toutefois d'un autre combat, contre son œil gauche défaillant.

  • 3 - Frédéric Brando Evidemment, Frédéric Brando est avant toute chose un sourcil. Un long couloir de poils, charnu, résistant et en bataille. Au fond, le jeu de Frédéric Brando n'est pas si éloigné de cet attribut de la nature. Milieu besogneux passé par le Havre avant de rejoindre l'OM pré-2000, Fred ratissera les ballons pour les Phocéens qui, avec lui, atteindront la place de dauphin en 1999 et la finale de la Coupe de l'UEFA la même année. Des faits d'armes sans succès pour l'"homme aux trois poumons" qui ne pouvait échapper à ce classement en disposant d'un tel surnom. Et qui, à la vue des derniers clichés,...




  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant