Top 10 : Ils ont joué à Metz et Paris

le
0
Top 10 : Ils ont joué à Metz et Paris
Top 10 : Ils ont joué à Metz et Paris

Vendredi, Metz reçoit Paris. Le match gala de la saison, comme pour tous les clubs français moyens de la Ligue 1. Pourtant, les deux équipes se sont souvent regardées dans le blanc des yeux. Pendant des années, plus d'une trentaine de joueurs ont ainsi fait l'aller-retour entre Paris et la capitale lorraine. Top 10.

  • Jules Bocandé Metz (1984-86)
    PSG (1986-87)

    Le Grand Jules. Considéré par le président Molinari comme son propre fils, Bocandé fait partie de ces joueurs qui ont marqué le club messin au fer grenat. Au total, 223 matchs de ce qui était encore la D1 pour 69 buts, plus 73 sélections pour le compte du Sénégal, quand même. La saison 1986 verra même l'attaquant décrocher le titre de meilleur buteur du championnat avec 23 buts. De quoi aiguiser l'appétit du PSG et rejoindre Rocheteau, Suši? et Halilhodži? la saison suivante. Qui sera la seule, car ses 6 petits buts seront synonymes d'aller simple pour l'OGC Nice. Jules Bocandé décèdera en 2012 d'un AVC, en Lorraine, sa terre d'adoption.

  • Claude Lowitz Metz (1984-85)
    PSG (1985-87)

    À Paris, Bocandé rejoint un autre ex-Messin arrivé lui un an plus tôt. Claude Lowitz a accompli selon Wikipédia "une honnête carrière professionnelle". Dur, mais pas forcement faux. Le natif du Lot fait partie de l'exploit messin du Camp Nou (victoire 4–1 et qualification), fidèle à son poste d'arrière droit. S'ensuivent deux saisons sympas au Parc des Princes, puis passages par l'OM, Montpellier et Nantes. Le temps d'accrocher un titre avec le club de la capitale, et de jouer à peu près régulièrement partout où il se pose. Le bon gars Claude devient entraîneur et se...







  • Jules Bocandé Metz (1984-86)
    PSG (1986-87)

    Le Grand Jules. Considéré par le président Molinari comme son propre fils, Bocandé fait partie de ces joueurs qui ont marqué le club messin au fer grenat. Au total, 223 matchs de ce qui était encore la D1 pour 69 buts, plus 73 sélections pour le compte du Sénégal, quand même. La saison 1986 verra même l'attaquant décrocher le titre de meilleur buteur du championnat avec 23 buts. De quoi aiguiser l'appétit du PSG et rejoindre Rocheteau, Suši? et Halilhodži? la saison suivante. Qui sera la seule, car ses 6 petits buts seront synonymes d'aller simple pour l'OGC Nice. Jules Bocandé décèdera en 2012 d'un AVC, en Lorraine, sa terre d'adoption.

  • Claude Lowitz Metz (1984-85)
    PSG (1985-87)

    À Paris, Bocandé rejoint un autre ex-Messin arrivé lui un an plus tôt. Claude Lowitz a accompli selon Wikipédia "une honnête carrière professionnelle". Dur, mais pas forcement faux. Le natif du Lot fait partie de l'exploit messin du Camp Nou (victoire 4–1 et qualification), fidèle à son poste d'arrière droit. S'ensuivent deux saisons sympas au Parc des Princes, puis passages par l'OM, Montpellier et Nantes. Le temps d'accrocher un titre avec le club de la capitale, et de jouer à peu près régulièrement partout où il se pose. Le bon gars Claude devient entraîneur et se...







  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant