Top 10 : Ils ont joué à Lens et Paris.

le
0
Top 10 : Ils ont joué à Lens et Paris.
Top 10 : Ils ont joué à Lens et Paris.

Ce soir, Lens et Paris s'affrontent en match avancé de la 10e journée de Ligue 1. L'occasion de revenir sur 10 joueurs ayant porté le maillot des deux équipes. Avec plus ou moins de réussite.

  • Frédéric Déhu En 1999, Frédéric Déhu quitte le RC Lens, son club de toujours, pour s'engager avec le FC Barcelone. Si le projet et l'avenir s'annoncent séduisants pour le défenseur français, la réalité est tout autre, comme il le révélait lui-même dans les colonnes de SoFoot : « Au début, tout se passait très bien. Je commence la saison comme titulaire, les matchs s'enchaînent, mais je finis par me blesser. Ça a complètement stoppé mon élan. » Conséquence, l'ancien pilier de la génération dorée du RC Lens revient en France, et plus précisément au PSG où il enchaîne les prestations de qualité malgré des performances collectives inégales. Quatre saisons plus tard, Déhu quitte la capitale, où il était capitaine, pour la Canebière. Question respect des valeurs, on repassera.

  • Pascal Nouma Pascal Nouma est de ceux que l'on peut considérer aisément comme des girouettes du football. En 17 ans de haut niveau (on parle des championnats, pas toujours de ses performances), l'attaquant aura en effet joué à la fois pour Paris et Marseille, ou Lille et Lens. Formé au PSG à la fin des années 80, il part faire ses gammes au LOSC et à Caen avant de revenir faire deux piges dans la capitale où il remporte trois titres : la Coupe de France et la Coupe de la Ligue en 1995, et la Coupe des coupes en 1996. Suivent deux années à Strasbourg (avec une nouvelle Coupe de la Ligue à la clé) avant de débarquer au RC Lens, tout juste vainqueur du championnat. Là, aux côtés de Tony Vairelles, Pascal Nouma s'éclate, met Arsenal à terre à Wembley et remporte une nouvelle Coupe de la Ligue. Le Brandão de la décennie précédente.



  • Bernard Lama Formé au LOSC, Bernard Lama vagabonde une petite dizaine d'années de club en club avant de trouver refuge dans le RC Lens d'Arnaud Dos Santos. Premier bon choix : le Guyanais joue les 38 matchs du championnat et se fait repérer par les dirigeants parisiens, avec qui il signera un contrat de cinq ans. Deuxième bon choix puisque Bernard Lama va alors se...






  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant