Top 10 : Ils ont joué à Dortmund et à Schalke

le
0
Top 10 : Ils ont joué à Dortmund et à Schalke
Top 10 : Ils ont joué à Dortmund et à Schalke

Le Revierderby est la rivalité la plus forte qui soit en Allemagne. Une rivalité exacerbée par des transferts de joueurs, qui passent directement ou indirectement d'un club à l'autre, provoquant la colère (ou la joie, c'est selon) des supporters. Voici les dix " traîtres " qui ont le plus marqué les fans du Borussia Dortmund et du FC Schalke 04.

  • Reinhard " Stan " Libuda (S04 : 1961-1965 ; BVB : 1965-1968 ; S04 : 1968-1972, 1973-1976)
    Ailier droit de formation, Reinhard Libuda est surnommé " Stan " en l'honneur de Sir Stanley Matthews, dont il reproduit les gestes à la perfection sur le terrain. La légende veut même que parfois, il ait fait tomber des joueurs et attendait qu'ils se relèvent pour les redribbler ensuite. Figure emblématique de Schalke, le destin lui fera payer ses facéties. Au terme de la saison 64/65, le S04 finit 16e et dernier de Bundesliga. Pour pouvoir rester en Bundesliga (et dans cette Ruhr qu'il aime tant), Libuda décide de signer chez le rival Dortmund. Mais entretemps, le championnat passe de 16 à 18 équipes, et Schalke 04 est maintenu. Après trois ans chez l'ennemi (à qui il fait gagner la Coupe des coupes en 1966), " Stan " décide de revenir à son premier amour, qui lui donnera plus tard une place de choix dans son Hall of Fame, la " Ehrenkabine " (vestiaire d'honneur).


  • Rolf Rüssmann (S04 : 1969-1973, 1974-1980 ; BVB : 1980-1985)
    " C'est le meilleur joueur de tête que j'ai jamais vu ", dira un jour de lui Klaus Fischer, son camarade de jeu à Gelsenkirchen. Durant les quatre premières années de sa carrière, " Rolli " Rüssmann fait le ménage dans les airs, il est tout simplement intestable. Mais une bêtise va freiner son ascension : le fameux scandale des matchs truqués. À cause de son implication dans cette affaire, Rüssmann se retrouve exilé pendant un bout de saison au FC Bruges, en 1973. Il reviendra très vite dans son club de cœur, pour lequel il jouera six saisons supplémentaires, pour un total de 304 matchs sous les couleurs bleu roi. Mais à la fin de la saison 79/80, Schalke 04 est de nouveau en galère. Financière, cette fois. Et se retrouve à vendre ses meilleurs éléments. Le Borussia Dortmund flaire la bonne affaire, et attire Rüssmann ainsi qu'Abramczik dans ses filets. Le premier formera un duo d'enfer avec...





  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant