Top 10 : Fais moi un calin.

le
0
Top 10 : Fais moi un calin.
Top 10 : Fais moi un calin.

En ces jours douloureux, rien ne vaut une petite pause douceur. Si les terrains de football ne sont pas les plus grands pourvoyeurs d'amour au quotidien, ils sont parfois témoins d'actes de tendresse. Et comme le disait si brillamment Lorie : "des bisous, des câlins, on en veut tous les jours".

  • Le câlin du pardon : Sagnol/Diabaté
    Il est africain, l'autre a décrit son type. Pourtant, entre Cheick Diabaté et Willy Sagnol, l'amour n'a jamais autant transpiré que lors de la rencontre entre Bordeaux et Lens. Auteur d'un but, Cheick ne pouvait affiché plus beau soutien à son coach qu'en lui sautant dans les bras malgré les polémiques. Quelques larmes plus tard, les deux hommes venaient de mettre un frein à la vendetta publique subie par Willy. Plus qu'un câlin, une absolution.


  • Le câlin de soutien : Neymar/Scolari
    Pour Luis Felipe Scolari, la conférence de presse ayant suivi la défaite face à aux Pays-Bas lors de la petite finale se devait d'être l'ultime chemin de croix de l'épopée malheureuse des siens. Amorphe, presque penaud face aux journalises, l'entraineur humilié a toutefois pu compter sur le soutien du l'icône nationale, Neymar, qui blessé, n'a pas hésité à rejoindre la moustache défrisée sur scène. Une accolade chargée de douleur donc entre deux hommes qui attendaient autre issue que ces débâcles à domicile.


  • Le câlin du bourreau : James Rodriguez/David Luiz
    Si son parcours s'était poursuivi au delà des quarts de finale, James Rodriguez aurait sans aucun doute été le meilleur joueur du Mondial organisé au Brésil. Mais un coup de David Luiz en a décidé autrement. Effondré à l'issue de la défaite, le jeune génie colombien a toutefois pu compter sur le soutien de son bourreau et apprécier cette accolade chargée de sueur avant de rejoindre son banc pour crouler sous les caresses de soutien. James, pépite choyée, belle gueule consolée.












  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant