Top 10 : Envie pressante

le
0
Top 10 : Envie pressante
Top 10 : Envie pressante

"L'objectif de cette journée est de sensibiliser le grand public sur les questions d'hygiène à l'échelle planétaire." Le 19 novembre est donc désormais la journée mondiale des toilettes. Histoire de repenser à tous ces joueurs qui, un jour, n'ont pas pu attendre la mi-temps.

  • Jérémie Janot "Le froid, c'est quand même plus supportable sur le terrain quand tu as des ballons à arrêter que sur le banc. J'ai tout essayé mais je n'ai rien trouvé de mieux que la combinaison intégrale de surf. Quelques gardiens comme Greg Coupet le font aussi. Et puis, lorsqu'il restait quinze minutes de match, je pissais dedans avant d'aller directement à la douche tout habillé. Je me fais bien chambrer quand cela arrive..."

  • Gary Lineker "I've shit myself". Les propos de Gary sont très clairs. À la lutte dans le milieu du terrain avec Kevin Moran, le futur présentateur de Match of the Day s'écroule. "Je ne me sentais pas très bien, a-t-il avoué bien des années plus tard. En taclant, je me suis tellement détendu que je n'ai pu me retenir." Chanceux, Lineker ne porte pas la même tenue que les Anglais au Brésil et son short est bleu ! Avec beaucoup d'habileté, il essuie ensuite le maximum puis se relève comme si de rien n'était. L'Angleterre partagera finalement les points, ce qui mettra en rogne l'attaquant qui estimait n'avoir jamais eu autant d'espace dans un match qu'après sa "détente".


  • Sergio Goycochea Carlos Bilardo est ce qu'on peut appeler un personnage superstitieux. Coach de l'Argentine aux Coupes du monde 86 et 90, il empêchait entre autre ses joueurs de manger du poulet ou de faire leurs valises avant un match. Et dans le bus, tout le monde à SA place pour écouter la chanson Gigante Chiquito avant d'arriver au stade. Alors quand le grand Sergio décide de se vider juste avant de faire échouer trois Yougoslaves en quart de finale, le Carlos a bien entendu son idée en tête. Trois jours plus tard, il oblige son gardien à rejouer la scène face à l'Italie, caché par ses coéquipiers. Résultat : les pudiques Donadoni et Serana échouent, l'Argentine est en finale.

  • Fabien Barthez Beaucoup moins discrète, la posture du divin...







  • Jérémie Janot "Le froid, c'est quand même plus supportable sur le terrain quand tu as des ballons à arrêter que sur le banc. J'ai tout essayé mais je n'ai rien trouvé de mieux que la combinaison intégrale de surf. Quelques gardiens comme Greg Coupet le font aussi. Et puis, lorsqu'il restait quinze minutes de match, je pissais dedans avant d'aller directement à la douche tout habillé. Je me fais bien chambrer quand cela arrive..."

  • Gary Lineker "I've shit myself". Les propos de Gary sont très clairs. À la lutte dans le milieu du terrain avec Kevin Moran, le futur présentateur de Match of the Day s'écroule. "Je ne me sentais pas très bien, a-t-il avoué bien des années plus tard. En taclant, je me suis tellement détendu que je n'ai pu me retenir." Chanceux, Lineker ne porte pas la même tenue que les Anglais au Brésil et son short est bleu ! Avec beaucoup d'habileté, il essuie ensuite le maximum puis se relève comme si de rien n'était. L'Angleterre partagera finalement les points, ce qui mettra en rogne l'attaquant qui estimait n'avoir jamais eu autant d'espace dans un match qu'après sa "détente".


  • Sergio Goycochea Carlos Bilardo est ce qu'on peut appeler un personnage superstitieux. Coach de l'Argentine aux Coupes du monde 86 et 90, il empêchait entre autre ses joueurs de manger du poulet ou de faire leurs valises avant un match. Et dans le bus, tout le monde à SA place pour écouter la chanson Gigante Chiquito avant d'arriver au stade. Alors quand le grand Sergio décide de se vider juste avant de faire échouer trois Yougoslaves en quart de finale, le Carlos a bien entendu son idée en tête. Trois jours plus tard, il oblige son gardien à rejouer la scène face à l'Italie, caché par ses coéquipiers. Résultat : les pudiques Donadoni et Serana échouent, l'Argentine est en finale.

  • Fabien Barthez Beaucoup moins discrète, la posture du divin...







  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant