Top 10 des raps de supporters

le
0

Les footballeurs aiment le rap. Les rappeurs aiment le football. Mais le mélange des deux ne fait pas toujours bon ménage. Petit tour de France des dix - pires ? - raps de supporters avec les notes et appréciations du " professeur Morsay ".

  • 10. Pac'Ino / "Ça, c'est le LOSC" Dans un passé pas si lointain, le LOSC pratiquait un football porté sur l'attaque, plaisant à regarder, " sans gros budget ni stars ". Portés par cette énorme track, les joueurs de Rudi Garcia avaient même remporté le championnat, en 2011. Forcément, aujourd'hui, le " premier minute de jeu, premier tir " on y croit autant que la " frappe de Cabaye pour l'ouverture du score ". Un son qui a définitivement sa place sur radio Nostalgie.


  • La punchline qui va faire réagir sur Twitter : " Nos valeurs ne s'achètent pas avec des grosses liasses, faut que ça rentre dans la tête de Jean-Michel Aulas"

  • L'avis du professeur Morsay : " Ma petite fille de 1 an et demi, elle peut faire mieux. Déjà que moi je ne sais pas très bien chanter... Mais alors lui, c'est catastrophique " - Sa note : -2/10.

  • 9. Casus Belli / Lyon L'Olympique Lyonnais et la musique, ça n'a jamais vraiment été compatible. Après la version rock de " Qui ne saute pas n'est pas lyonnais " et l'hymne concocté par Benjamin Biolay, n'oubliez pas de rajouter ce son à votre playlist. Comme ça, dès qu'un Gone vous emmerdera avec ses Fekir, Lacazette et Tolisso, vous lui foutrez ça dans les oreilles et basta. " Balle à terre, vous allez le rendre fou ".

  • La punchline de Jean-Michel Évident : " Supporters de Lyon on est chez nous, supporters d'en face vous êtes chez nous "


  • L'avis du professeur Morsay : " Faut qu'il arrête le rap, franchement, c'est mieux qu'il fasse jardinier. J'comprends pas ce qu'il dit, il n'y a que les arbres qui le comprennent. Il bat des records. En faisant ça, il ne soutient pas...













  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant