Top 10 : Derbys italiens en Coupes d'Europe

le
0
Top 10 : Derbys italiens en Coupes d'Europe
Top 10 : Derbys italiens en Coupes d'Europe

L'Italie et l'Europe, c'est le Traité de Rome, Mario Draghi à la BCE, mais surtout 16 confrontations italo-italiennes dans les compétitions continentales (C1, C3 et même C4 avec un Bologna-Sampdoria en Intertoto). En voici les dix plus marquantes.

Hellas Vérone - Juventus 0-0 / 0-2 1985/86 – Ligue des champions, huitièmes de finale

Le tout premier, en 8es de finale de C1, où s'opposent le Hellas champion d'Italie et la Juventus tenante du titre. L'aller se déroule à Vérone, mais le 0-0 est trompeur, puisque les stats parlent de 20 corners à 3 en faveur des Gialloblù. Le retour se dispute dans un Comunale à huis clos suite aux incidents du Heysel et se jouera sur des détails : un penalty en première période transformé par Platini, un refusé en seconde au Hellas avec le 2-0 des Bianconeri inscrit dans la foulée par Serena. Les Véronais sont furieux, cassent une vitre dans les vestiaires, ce qui nécessite l'intervention des carabinieri auxquels Osvaldo Bagnoli lancera : "Si vous cherchez les voleurs, ils sont dans l'autre vestiaire." Sacrée répartie.

Juventus - Napoli 2-0 / 0-3 1988/89 – Coupe de l'UEFA, quarts de finale

Deux ennemis jurés se retrouvent au stade des quarts de finale. Le Napoli de Maradona est favori, mais s'incline pourtant 2-0 à Turin (Bruno et CSC de Corradini), la Juve de Zoff prend ainsi une belle option sur la qualif. Néanmoins, dans un San Paolo chauffé à blanc, les Partenopei refont leur retard en seulement une mi-temps (péno de Maradona et but de Carnevale). Et alors que l'on se dirige vers la fatidique séance des tirs au...






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant