Top 10 : Ces Portugais célèbres qui n'ont rien à voir avec le foot

le
0

Cristiano Ronaldo, José Mourinho, Luís Figo Quand il s'agit de citer un Portugais célèbre du moment, il est presque toujours question de foot. Politiques, acteurs, écrivains ou mannequins, le Portugal regorge pourtant d'autres talents et figures médiatiques. Un top 10 garanti sans client de Jorge Mendes.

  • José Manuel Barroso

    Président de la Commission européenne pendant presque dix ans, l'homme a incarné une certaine idée de l'Europe : libérale et technocratique. Parlant un français parfait comme tout bon fils de la grande bourgeoisie portugaise, Barroso a commencé sa carrière politique beaucoup plus à gauche. Après la révolution des Œillets, il est un leader étudiant d'obédience maoïste avant de virer à droite au début des années 80. Selon certaines sources, le jeune homme aurait surtout été une taupe de la CIA à une époque où les États-Unis s'inquiètent de voir le Portugal glisser dans le camp communiste. Depuis son départ de Bruxelles, il est devenu professeur invité à l'université de Princeton. Un sens du placement inégalable pour celui dont Martin Schultz – président du parlement européen – disait : "Quand il parle aux socialistes, il est socialiste. Quand il parle aux libéraux, il est libéral. Il dit aux gens ce qu'ils veulent entendre."


  • Sara Sampaio

    Sara n'est pas contente. En vacances chez ses parents à Porto, la jeune mannequin de 24 ans ne supporte plus d'entendre ses fans frapper à la porte pour lui quémander une photo ou un autographe. Pour l'ancienne étudiante en mathématiques appliquées, c'est un peu la rançon de la gloire. Nouvel ange de Victoria's Secret malgré son mètre 72 qui constituerait en temps normal une barrière infranchissable pour toute jeune femme souhaitant accéder au monde si fermé de la mode, la Portugaise défile aujourd'hui à Paris, Milan, Lisbonne et partout dans le monde. Elle a même déjà défilé au côté d'Irina Shayk. De quoi rendre fier un pays qui n'a pas l'habitude d'être représenté sur la scène mondiale sans pour autant prendre le melon. Quand elle enlève ses quatre couches de maquillage après une longue journée de labeur, Sara redevient la jeune femme friande de pizzas qui s'habille en H&M, comme si de rien n'était. Une certaine idée de la vie de mannequin.

    </br></li></br>


  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant