Top 10 : caviars messianiques en Liga

le
0
Top 10 : caviars messianiques en Liga
Top 10 : caviars messianiques en Liga

Lors de la manita infligée au Levante hier (5-0), Lionel Messi est un peu plus rentré dans l'histoire de la Liga. Son nouveau fait d'arme ? Avoir dépassé les 108 passes décisives de Luis Figo en championnat. Par pur plaisir, voici 10 des plus beaux plateaux d'argent de La Pulga pour son Barça.

1. Thierry Henry, Real Madrid-Barcelone (2-6), 2 mai 2009
La touche française de ce top. Lors de ce Clasico, le Real Madrid de Manuel Pellegrini souhaite mettre à mal la domination des Culés. Avant cette 34ème journée, la Maison Blanche accuse du retard sur son rival et doit s'imposer. Si Gonzalo Higuain ouvre le score, le récital barcelonais commence quant à lui à la 18e minute. Celle que choisit Lionel Messi pour distiller une petite passe piquée vers son collègue Thierry Henry. Sergio Ramos se retrouve le cul par terre, Titi conclut et annonce les prémices d'une rencontre historique. Le Barça de Pep Guardiola gagnera toutes les compétitions (6) dans lesquelles son équipe sera engagée en 2008/2009. Normal.

2. Seydou Keita, FC Barcelone-Real Saragosse (6-1), 25 octobre 2009
Sur son petit nuage, l'invincible Barça poursuit sa route lors de la saison suivante. En bon guide, Lionel Messi parvient à créer des espaces et faire le plus compliqué : permettre à un coéquipier de marquer le premier but. Un corner joué à deux, un centre déposé dans la course de Seydou Keita pour catapulter la balle dans les filets d'un onze de Saragosse pas au bout de ses peines. Zlatan aura beau marquer un coup franc de 35 mètres quelques minutes plus tard, il ne sera jamais le magicien du Nou Camp.

3. David Villa, FC Barcelone- Real Madrid (5-0), 29 novembre 2010
Incapables de déceler la moindre faille dans le jeu blaugrana depuis deux ans, la Casa Blanca engage l'homme programmé pour faire tomber le modèle Guardiola : José Mourinho. Une guerre entre les deux hommes s'amorce avant le Clasico à Barcelone, le Mou possède l'avantage psychologique d'être leader avant le choc. Mais la réalité du terrain va rapidement révéler quelle est la meilleure équipe. Déjà passeur sur le premier but de David Villa à 3-0, Leo va remettre le couvert...







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant