Top 10 : Banderoles aériennes

le
0
Top 10 : Banderoles aériennes
Top 10 : Banderoles aériennes

« Come home Ronaldo – United Reel ». Le message d'amour des supporters de Manchester United est bien passé à Villarreal le week-end dernier. Et à force d'utiliser des avions pour faire passer un message, les supporters – ou des joueurs - finissent par créer de belles histoires. La preuve.

  • 1- Blackburn Rovers à Burnley, 1991 Mère patrie du football, l'Angleterre a fait la première grosse sensation en matière de banderole aérienne au début des années 90. En plein match de play-off contre Torquay, Burnley est en train de perdre la rencontre 2-0 et s'apprête à passer une nouvelle saison en quatrième division anglaise. Mais comme si cela ne suffisait pas, les voisins de Blackburn ont profité de l'occasion pour passer au-dessus du stade des Clarets, tractant un message par avion : « Restez en dessous pour toujours. Baisers, Rovers. Ha ha ha ». La légende raconte d'ailleurs que Simon Garner, attaquant des Rovers à l'époque, aurait payé la mise en œuvre du spectacle. Une thèse réfutée par l'intéressé cependant

  • 2- Borussia Dortmund à Schalke 04, 20 mai 2007 Voilà une date que les supporters du Borussia Dortmund ne sont pas près d'oublier. Lors de la saison 2006-2007, Schalke 04 est proche d'un sacre en Bundesliga qu'il attend depuis 1958. Pour cela, les Königsblauen doivent conserver leur avance d'un point sur le VFB Stuttgart à deux journées de la fin. Seulement, la visite de Schalke chez leur ennemi du BVB le 12 mai est tout sauf une partie de plaisir. Vainqueurs 2-0 et privant ainsi leur voisin de la Ruhr du titre national, les supporters schwarzgelben se cotisent et envoient un message fort dans le ciel de Gelsenkirchen : « Toute une vie sans saladier de champion dans les mains ! » Ou quand la pilule se transforme en pastèque.


  • 3- Dudek remercie Liverpool, 21 mai 2007 L'image la plus connue de Jerzy Dudek à Liverpool, c'est celle du pitre qui gesticule sur sa ligne au moment de cette mythique séance de tirs au but contre le Milan AC, à Istanbul en 2005. Une nuit magique, sûrement la plus belle histoire vécue par le portier polonais sur ses six saisons passées sur les bords de la Mersey. Dès lors, au moment où le gardien met fin à son aventure avec les Reds, il décide d'y mettre les formes. Le 21 mai, sur son site, un message apparaît : « À 13 heures......

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

  • Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant