Toooooooooore in der Bundesliga !

le
0
Toooooooooore in der Bundesliga !
Toooooooooore in der Bundesliga !

38 buts en 9 rencontres, soit une moyenne de plus de 4 buts/match : les attaques se sont fait plaisir lors de cette 21e journée de Bundesliga. En ce week-end de carnaval, mention spéciale au Bayern, qui a massacré le HSV, mention au Bayer et à Wolfsburg, qui ont livré le plus beau match de la saison, ainsi qu'aux supporters de Cologne, qui se sont trompés d'endroit pour faire la fête. Alaaaaf !

  • L'équipe du week-end : Hambourg
    Voilà près de cinq ans et demi que le HSV n'a pas battu le Bayern Munich. Pire encore, quasiment à chaque fois qu'ils rencontrent les Bavarois ces derniers temps, les Rothosen se prennent des valises : 6-0, 5-0 , 0-3, 9-2, 3-1, 0-5, 1-4, 1-3... Et donc maintenant, 8-0. Une rencontre qui a mal commencé, puisque cette fois-ci, Rafael van der Vaart a été incapable de dire à Drobný où est-ce que Müller allait tirer. Le reste relève de la blague : nombreux comme une équipe (?) de foot, voiture à ras du sol, les Hambourgeois risquent d'être les derniers locataires à décoller de la Bundesliga (qu'ils squattent depuis 1963). " J'voulais rester dans la BuLi mon père m'a dit... "


  • L'homme du week-end : Marco Reus
    Tout le peuple noir et jaune l'attendait, Marco Reus l'a fait : en milieu de semaine, " MR11 " a rempilé jusqu'en 2019 avec son club de cœur. Forcément, il a été bien accueilli par son public sûr. Même si le BVB a connu un début de match difficile, il n'a cessé de monter en puissance. En témoigne le but du 2-1 où il dribble le gardien suite à un service de Kevin Kampl, mais surtout cette sucrerie pour Pierre-Emerick Aubameyang. Au final, le Borussia s'impose 4-2. Cela valait bien une salutation cordiale avec son pote Nuri ?ahin.


  • Vous avez raté Bayer Leverkusen – VfL Wolfsburg et vous n'auriez pas dû...
    ... mais alors vraiment pas. Parce qu'en gros, vous avez raté le match de la saison (pour l'instant). Un vrai match hein, avec une opposition, pas un massacre à sens unique (n'est-ce pas, Hambourg ?). Et avec du suspense, en plus. Qui aurait cru que, mené 3-0 sur sa pelouse au bout de 45 minutes, le Bayer Leverkusen se...









  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant