« Toni Erdmann » : mon père, persona non grata

le
0
Peter Simonischek dans le rôle de Toni Erdmann et  Winfried Conradi, à gauche et Sandra Hüller dans le rôle de Ines.
Peter Simonischek dans le rôle de Toni Erdmann et  Winfried Conradi, à gauche et Sandra Hüller dans le rôle de Ines.

Autour de la filiation, la réalisatrice allemande Maren Ade offre une revigorante farce situationniste, qui a fait sensation au festival de Cannes sans être récompensée.

Il y eut au Festival de Cannes, en mai, une sorte d’« affaire Toni Erdmann ». On pensera ce qu’on veut des affaires cannoises, elles n’en disent pas moins un petit quelque chose de l’état du monde, de même que ce film refuse quelque chose de l’état de ce monde, ce pourquoi il fait tant de bien.

Signée d’une réalisatrice allemande quasiment inconnue en France, cette comédie d’outre-Rhin, dotée d’une fraîcheur, d’une simplicité et d’une alacrité revigorantes, créa une onde de choc. Soulevant comme il arrive rarement en ces lieux les rires en même temps que les cœurs, rallumant la flamme vacillante parmi les agrégats de cinéphiles aguerris, elle devint et resta la favorite des espoirs et des pronostics. Lesquels furent in fine écrabouillés par un jury que conduisait à sa main George « Mad Max » Miller, la si talentueuse Maren Ade devant repartir sans la moindre récompense.

Un verdict aujourd’hui à revoir, grandeur nature. L’histoire est celle d’un père et d’une fille. Winfried est un enseignant d’une soixantaine d’années, divorcé à l’allure triste et fatiguée, qui habite seul une maison de province pas folichonne, mais conserve de sa probable période soixante-huitarde un certain reste de spontanéité et de subversion.

L’un de ses exercices favoris est le déguisement au service de la blague régressive et potache. Il faudrait imaginer un Daniel Cohn-Bendit qui se serait spécialisé, plutôt que dans l’écologie politique, dans les farces et attrapes.

En fait les frais, dans la scè...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant