Tombes juives profanées : «Rien ne sera toléré», assure Hollande

le
7
Tombes juives profanées : «Rien ne sera toléré», assure Hollande
Tombes juives profanées : «Rien ne sera toléré», assure Hollande

«Dégoût.» C'est le sentiment avoué ce lundi par Manuel Valls, au lendemain de la profanation de plusieurs centaines de tombes au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin). Comme le Premier ministre, nombreux sont les responsables politiques qui font part de leur «indignation» face à cet «acte odieux» qui inquiète toujours plus les Français juifs. Le président François Hollande a fait savoir qu'il se rendrait mardi, «si les conditions sont réunies», à la cérémonie pour dénoncer cette dégradation, la plus importante depuis près de 25 ans. Le chef de l'Etat a également appelé la communauté nationale au «sursaut» après ce nouvel acte antisémite. Comme pour les actes islamophobes, «rien ne sera toléré», a-t-il prévenu.

«Les juifs ont leur place en France»

«C'est la troisième fois que ce cimetière est ainsi agressé», a déploré François Hollande lors d'un déplacement à Montry (Seine-et-Marne). Pour autant, le chef de l'Etat a dénoncé des «paroles prononcées en Israël qui laisseraient penser que les Juifs n'auraient plus leur place en Europe et en France en particulier», en référence à l'appel lancé la veille par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, à tous les «juifs d'Europe» de rejoindre l'Etat hébreu. Quelques heures auparavant, sur RTL, le Premier ministre Manuel Valls a plus directement «regretté les propos de Benjamin Netanyahou» et appelé les Français juifs qui seraient tentés par l'exode à «rester en France».

VIDEO. Hollande appelle au «sursaut de la communauté nationale»

Alors que Manuel Valls a assuré que le plan Vigipirate serait prolongé «autant que nécessaire», «à nous d'assurer à tous les Juifs de France et, plus largement, à tous les citoyens de France la sécurité, le respect, la reconnaissance et la dignité», a ajouté François Hollande.

VIDEO. Vigipirate: «Nous prolongerons ces moyens autant que nécessaire»

Le chef de l'Etat a par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3088081 le lundi 16 fév 2015 à 15:13

    Du pain béni en période pré-électorale. Ils ne vont quand même pas nous refaire le coup de Carpentras.

  • M2614138 le lundi 16 fév 2015 à 14:44

    Reviens Dalida Et chante à grolande ta chanson. PAROLES PAROLES PAROLES

  • M1178616 le lundi 16 fév 2015 à 14:37

    nous "Françaises. Francais" on en a marre de vos annonces" VALLSOHOLLANDAISE" . du baratin et des discours cela vous savez en faire. et la prochaine fois vous direz quoi??.Vous avez bâtis votre audimat sur des attentats. Maintenant cela suffit. DES ACTES.

  • M128267 le lundi 16 fév 2015 à 14:24

    N'ont pas encore penser à mettre des caméras cachées ...ça serait + que dômage de ne pas retrouver les coupables

  • C177571 le lundi 16 fév 2015 à 14:17

    Les sociales récoltent trente ans d'autisme politique. Qu'ils gerent les conséquences de leur incompétence!!!!!!!!!!

  • charleco le lundi 16 fév 2015 à 13:46

    La dernière fois, c'était une bande de gamins tout à fait étrangers à quelque mouvement que ce soit. Encore un piège pour les phraseurs...

  • M2766070 le lundi 16 fév 2015 à 13:02

    rien ne sera toléré... bein c est l inverse depuis... donc on va se la mettre ... com d hab sinon on est pas gentils françois ...