Tollé général pour la réforme minière au Pérou

le
0
De violentes émeutes entre la police et les mineurs péruviens ont fait 3 morts et 55 blessés le 15 mars. Les événements se sont déroulés dans la province de Madre de Dios, où se situent 80% des mines du pays. Le gouvernement a annoncé que 60 personnes étaient encore en garde à vue et a appelé à un retour au calme. Depuis l'annonce du renforcement de la loi minière au Pérou, le 29 février dernier, les manifestations font rage. Le ministère de l'Energie et des Mines a décidé de réglementer davantage le secteur minier artisanal avec des peines allant de 4 à 10 ans de prison pour les chercheurs d'or clandestins. Au Pérou, cinquième producteur d'or au monde, le secteur informel produit 18 tonnes d'or chaque année, il contribue également à déverser 32 tonnes de mercure dans les rivières et participe à la déforestation de plus de 30.000 hectares de l'Amazonie selon les chiffres du gouvernement. Mais ce même secteur fait vivre 40.000 chercheurs d'or et leur familles selon les leaders de la manifestation cités dans la presse locale.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant