Tollé après l'annonce de la modulation des allocations familiales

le
16
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La mesure est éminemment symbolique. Les députés PS ont finalement obtenu jeudi de l'exécutif que des baisses de prestations familiales, en particulier de la prime à la naissance, soient remplacées par une modulation des allocations selon le revenu, une annonce fraîchement accueillie par les associations familiales et la CGT. Cette mise sous conditions de revenus des allocations, idée soutenue "très majoritairement" par les députés socialistes, est "une réforme d'ampleur où il a fallu convaincre", a souligné à l'AFP leur chef de file, Bruno Le Roux, affirmant avoir plaidé pour qu'"on ne demande pas le même effort à toutes les familles" et que les classes moyennes et modestes ne soient pas touchées. "C'est la réparation d'une inégalité de notre politique familiale", a aussi jugé l'élu de Seine-Saint-Denis dans un communiqué. La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a indiqué en fin de journée que le gouvernement était d'accord avec ce principe de modulation. Manuel Valls s'est pour sa part félicité de la modulation des allocations familiales, "une mesure de justice". "Le Premier ministre se félicite [de cette mesure], à la fois pour la méthode, car c'est comme cela que l'on veut travailler avec le groupe socialiste, et à la fois sur le fond, parce que cette mesure de modulation est une mesure de justice qui va concerner 13 % des familles qui perçoivent des allocations familiales", a souligné Matignon."L'universalité...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6832035 le vendredi 17 oct 2014 à 12:27

    Cadres ou smicards, tous ont une valeur et une légitimité, ce qui est plus difficile à accepter, ce sont les assistés, les fonctionnaires à vie protégés par leur status exorbitant par rapport au privé (vol gratuit, rail gratuit, courant gratuit, sans parler des retraites !), mettons tout à plat, déclaration de tout AF,Aides, Avantages, RSA, après, c'est utopique, mais la société apaisée pourra vivre fraternellement.

  • frk987 le vendredi 17 oct 2014 à 11:15

    Non noterb1, le smicard n'existe que tant que le robot pour le remplacer est plus cher.Voyez les cantonniers...avec une machine on a en remplacé 20.....Et une machine ne paye pas de cotisations sociales...tout est dit.

  • noterb1 le vendredi 17 oct 2014 à 10:27

    @knbskin vous avez une version ... disons simpliste de la situation . Un type qui travaille au smic ou pas est une force de production de richesse pour l'entreprise . S'il n'existait pas l'entreprise n'existerait pas non plus . Quant à la répartition de la richesse produite ...un simple constat : les 500 grandes fortunes françaises ont accumulés plus de 100 milliards de patrimoine supplémentaires en 2 ans ... tout est dit !

  • knbskin le vendredi 17 oct 2014 à 09:29

    La plupart des gens qui sont au SMIC sont déjà des assistés, ter32001, puisqu'ils coûtent à leur employeur beaucoup plus que le prix de leur travail. Et les non assistés (les gens qualifiés du privé ...) sont sommés de leur donner une part grandissante des richesses qu'ils produisent. Une part encore plus grande des richesses produites par les même gens qualifiés sert à alimenter la caste des polyt0cards et des fonctionnaires en surnombre ... ;)

  • jean.e le vendredi 17 oct 2014 à 09:26

    il faut supprimer les allocations familliale on fait pas des gamins pour du pognon

  • frk987 le vendredi 17 oct 2014 à 09:16

    Moduler les allocs, ma foi, c'est leur droit mais il faut PLAFONNER les cotisations, ça se plaide.....au boulot la droite, faites votre job.

  • M4947935 le vendredi 17 oct 2014 à 09:10

    toujours l'égalitarisme et non l'égalité...

  • knbskin le vendredi 17 oct 2014 à 09:07

    .../... en réduisant en priorité le train de vie de l'Etat, mais surtout pas celui de l'armée (jamais autant sollicitée depuis la guerre d'Algérie !) ni celui de la Recherche, dont il faudrait tripler les budgets pour assurer la place de la France dans le monde du XXIe siècle ...

  • m.ramano le vendredi 17 oct 2014 à 09:04

    Seul

  • pichou59 le vendredi 17 oct 2014 à 08:58

    ces nanards qui pillent la République;;; ces types....vont échapper à ce qu'il viennent de voter; en effet l'indemnité Imposable qu'ils perçoivent est inférieure au plafond pour bénéficier à taux plein des AF, car les autres indemnités ne sont pas imposables!!!!!! profitez en , car LES PROCHAINES ELECTIONS SERONT FATALES, plus aucun député ps élu et assimilé