Tollé à gauche autour du meeting de Sarkozy le 1er Mai

le
2
RÉACTIONS - Alors que le président-candidat a annoncé sa volonté de rassembler autour du «vrai travail» le 1er Mai, le PS s'en prend à son bilan sur le chômage, tandis que les écologistes et le NPA l'accusent de vouloir ratisser les terres du FN.

Une «provocation préméditée», une «course derrière les voix» du Front national, des «accents de Pétain», une «honte»... Les réactions se déchaînent dans l'opposition après l'annonce de Nicolas Sarkozy d'organiser le 1er Mai un «très grand rassemblement» autour du «vrai travail». Au lendemain du premier tour de la présidentielle, où il est arrivé en seconde position derrière François Hollande, le président-candidat a proposé de défendre «vraiment le travail», et «pas le statut», autour d'une «fête du travail, de ceux qui travaillent dur, de ceux qui sont exposés, qui souffrent, et qui ne veulent plus que quand on ne travaille pas on puisse gagner plus que quand on travaille». Une façon pour Nicolas Sarkozy de défier les «corps intermédiaires» que sont les syndicats, qui organisent traditionnellement ce jour-là de grandes manifestations et qu'il n'a eu de cesse de critiquer pendant sa campagne. Et peut-être aussi un clin d'½il au Fron

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ahariga1 le mardi 24 avr 2012 à 08:02

    En Guinée Sékou Touré, sous sa gouvernance et peut-être encore maintenant, tout le monde travaillait gratuitement pour l'Etat le 1er Mai. C'est cela la vraie fête du TRVAIL.

  • M4189758 le mardi 24 avr 2012 à 07:57

    JPi - Promesse d'un retour à 38h , pour de vrai ?