Toledano et Nakache contre l'alcool au volant

le
1
Les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache s'attaquent à l'alcool au volant chez les jeunes avec Le Bon Vivant.
Les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache s'attaquent à l'alcool au volant chez les jeunes avec Le Bon Vivant.

Éric Toledano et Olivier Nakache ont répondu à l'appel de Patrick Chesnais. Le fondateur de l?association Ferdinand - du nom de son fils aîné victime de la route en 2006 -, a sollicité le talent des réalisateurs d?Intouchables pour lutter contre les ravages de l?alcool au volant chez les jeunes. Première cause de mortalité routière chez les 18-24 ans, l?alcool au volant tue 19,5 % des usagers de la route de cette tranche d?âge. « Éric Toledano et Olivier Nakache savent choper l?air du temps, ils comprennent les jeunes, respirent leur univers et sont à même d?influer sur eux », résume l'acteur. Le résultat s'appelle Le Bon Vivant et il tranche avec les campagnes habituelles.

Suggérer sans montrer

«La moralisation, c?est pas notre truc. On voulait surtout montrer à quel point la vie vaut la peine d?être vécue », explique le duo. Le film d?une minute cinquante met en scène les confessions de Lucas. L'étudiant raconte son quotidien de bon vivant face caméra. Toujours enclin à distraire ses copains, il n'a pas son pareil pour dénicher des soirées. Une nuit, après une fête trop arrosée, ses camarades le regardent hilares tituber jusqu'à la voiture prêtée le soir même par ses parents. « J?vous aime, les mecs ! » seront les derniers mots que le jeune homme adresse à ceux qui l?ont laissé prendre le volant en état d?ivresse.

Les images suggèrent plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le jeudi 21 mai 2015 à 12:14

    Tolérance zéro pour l'alcool au volant plutôt que de multiplier les radars jackpot ou des panneaux rond avec un 50 au milieu.