Tokyo résiste, Shanghai et Hong-Kong hésitent

le
0
Malgré la chute des ventes automobiles au Japon, le Nikkei clôture en hausse de 0,51%. En revanche, en raison des craintes de resserrement monétaire, les Bourses chinoises reculent.

Les Bourses asiatiques avancent en ordre dispersé ce mercredi. Wall Street a clôturé en baisse mardi, les Bourses européennes sont toujours plombées par les craintes de contagion de la crise irlandaise et les statistiques asiatiques publiées ce mercredi ne sont pas très encourageantes.

A la clôture de la Bourse de Tokyo, le Nikkei 225 Index fait mieux que résister, en dépit de la chute de 30,7% des ventes de véhicules neufs en novembre sur un an. L'indice nippon gagne 0,51% à 9988,05 points, les investisseurs restant attirés par les valeurs japonaises sous-valorisées.

Du côté des valeurs japonaises, les valeurs automobiles sont très bien orientées : Honda grimpe de 2,15% à 3075 yens, Toyota progresse de 2,64% à 3305 yens et Mitusbishi avance de 0,52% à 2127 yens.

Craintes de resserrement monétaire en Chine

En revanche, à Shanghai et à Hong-Kong, l'ambiance n'est pas au beau fixe. Le CSI 300 Index recule de 0,30% à 3127,44 points et le Hang Seng Index perd 0,3

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant