Tokyo réagit prudemment à la remontée soudaine du yen

le
0
TOKYO RÉAGIT PRUDEMMENT À LA REMONTÉE SOUDAINE DU YEN
TOKYO RÉAGIT PRUDEMMENT À LA REMONTÉE SOUDAINE DU YEN

TOKYO (Reuters) - Le gouvernement japonais a réagi avec circonspection vendredi à une brusque envolée du yen qui laisse penser que rien n'est encore acquis pour le Premier ministre Shinzo Abe et sa politique volontariste pour sortir le Japon de la déflation.

Le yen a enregistré jeudi sa plus forte hausse quotidienne en trois ans contre le dollar, mouvement qui s'explique plus par un reflux général du billet vert que par des fondamentaux particulièrement bénéfiques pour la monnaie nippone.

Le dollar avait au contraire établi un plus haut de quatre ans et demi de 103,74 yens le mois dernier.

Dans ce contexte, Tokyo ne peut faire autrement que prendre acte et espérer que ça se calme, d'autant que le yen reste à des niveaux supportables, du propre aveu des entreprises nippones.

"Nous observons ces mouvements mais il n'est pas question d'intervention; je ne crois pas que nous devions réagir sur le champ", a dit le ministre des Finances Taro Aso, lors d'un point de presse régulier.

Le rebond du yen a envoyé la Bourse de Tokyo dans le rouge. Le Nikkei a perdu plus de 20% par rapport à son pic de la fin mai.

"Ce qui est important c'est que l'économie japonaise se redresse régulièrement", a dit le ministre de l'Economie Akira Amari. "Nous mettrons sous peu la dernière main à une stratégie de croissance.. et la mettrons en oeuvre sans faillir".

Stanley White et Leika Kihara, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant