Tokyo promet 200 millions de dollars à la coalition anti-EI

le
0

LE CAIRE, 17 janvier (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a estimé, samedi lors d'une visite au Caire, que le monde subirait une "perte incommensurable" si le terrorisme venait à s'étendre au Moyen-Orient. Il a promis une assistance non militaire de 200 millions de dollars aux pays coalisés contre le groupe Etat islamique. "Si nous laissons le terrorisme ou les armes de destruction massive se répandre dans la région, la perte pour la communauté internationale sera incommensurable", a déclaré le chef du gouvernement de Tokyo plus d'une semaine après les attaques djihadistes qui ont fait 17 morts entre le 7 et le 9 janvier à Paris et Montrouge (Hauts-de-Seine). L'EI contrôle de vastes territoires en Irak et en Syrie et veut redessiner la carte du Moyen-Orient, une région vitale pour les besoins en énergie du Japon. Outre une aide de 200 millions de dollars aux pays luttant contre l'organisation djihadiste, Shinzo Abe, qui s'exprimait devant un forum économique, a promis une somme totale de 2,5 milliards de dollars d'aide non militaire aux pays du Proche et Moyen-Orient. L'argent, qui s'ajoute aux 2,2 milliards déjà débloqués par Tokyo pour la région il y a deux ans, est destiné à financer des programmes d'assistance humanitaire ou encore des infrastructures. (Stephen Kalin; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant