Tokyo Motor Show : lignes d'espoir après le tsunami

le
0
Sombre et indigente il y a deux ans, la manifestation nipponne retrouve ses couleurs. Les constructeurs locaux font preuve d'une vitalité débordante, comme si ils étaient passés près d'une catastrophe.

(Envoyé spécial à Tokyo)

Ce fut en 2009 un enterrement de première classe. La crise était passée par là et nous étions nombreux à penser que l'épicentre asiatique de l'automobile aller glisser côté chinois. Un tsunami et une catastrophe nucléaire plus tard, ce Japon appliqué et solidaire après ce funeste 11 mars 2011 semble avoir donné le coup de pied au fond de la piscine. Celui qu'on disait noyé a rapidement retrouvé sa ligne de flottaison et respire de nouveau à pleins poumons. Ce n'est évidemment pas en six mois que l'on peut relancer cette créativité foisonnante vue à l'Auto Show 2011. Les Japonais se sont manifestement remis au travail après leur knock down de la dernière édition, au point de tenir la nouvelle manifestation dans un tout autre lieu, plus approprié aux portes même de la mégalopole.

Les pyramides inversées du Tokyo Big Sight, théâtre d'un salon en plein renouveau.
Les pyramides inversées du Tokyo Big Sight, théâtre d'un salon en plein renouveau.

Le Tokyo Big Sight élève ses quatre pyramides inversées a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant