Tokyo Game Show: jeux sociaux et en ligne dynamisent le marché

le
0
Tokyo Game Show: jeux sociaux et en ligne dynamisent le marché
Tokyo Game Show: jeux sociaux et en ligne dynamisent le marché

(AFP) - Il ne suffit plus de jouer, il faut faire savoir qu'on joue, via les réseaux sociaux devenus les meilleurs supports des jeux vidéo qui se vendent de plus en plus en ligne, devrait confirmer cette semaine le salon Tokyo Game Show, plus grande vitrine du divertissement numérique en Asie.Si la dernière console de salon de Sony, la PlayStation 4 (PS4), marche si bien (10 millions d'exemplaires écoulés en moins de dix mois), c'est qu'elle offre "une immersion extraordinaire dans le jeu, en plus de capacités sociales profondes et de divertissement en réseau", se félicitait dès janvier le patron de Sony Computer Entertainment, Andrew House.

Le marché du jeu vidéo pur et dur, qu'on disait dévoré par les multiples possibilités de divertissement en ligne sur mobile et tablette, se comporte comme un joueur d'Aïkido: il s'appuie sur la force de l'adversaire pour le vaincre.

D'après la société japonaise Enterbrain, spécialiste du secteur, le marché mondial des jeux vidéo a totalisé en 2013 un montant de 6.327 milliards de yens (46 milliards d'euros), dont 4.613 milliards, soit 70%, correspondent à des téléchargements, que ce soit sur console, sur PC ou sur smartphone.

"Le jeu vidéo passe du paquet emballé aux paquets de données" grâce à la possibilité de connecter les consoles à internet, ce qui élargit leurs fonctions multimédia, note Enterbrain.

Et le jeu vidéo solitaire, lui, devient jeu social en réseau.

"Cette appellation fait référence à la pratique des jeux en ligne sur les plateformes de médias sociaux, les sites internet, ou via les applications de médias sociaux", explique Reportlinker qui a étudié de près ce marché.

"Aujourd'hui, la plupart des jeux intègrent des caractéristiques sociales, ce qui conduit à une augmentation du nombre d'utilisateurs. D'après Reportlinker, "le jeu social a décollé grâce au succès en 2009 du jeu FarmVille parrainé par la plateforme ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant