Tokyo Game Show 2014: "le jeu change et modifie la façon de jouer"

le
0
Tokyo Game Show 2014: "le jeu change et modifie la façon de jouer"
Tokyo Game Show 2014: "le jeu change et modifie la façon de jouer"

La plus grande vitrine asiatique du jeu vidéo, le Tokyo Game Show (TGS), a ouvert ses portes jeudi dans la banlieue de Tokyo sous le thème "le jeu change et modifie la façon de jouer"."Ce slogan signifie que l'environnement dans lequel évolue l'industrie du jeu change continuellement et rapidement et que l'innovation entraînée par les nouveaux jeux créent de nouveaux types d'amusements", explique Shin Unozawa, président de l'Association japonaise du divertissement informatique (Cesa), organisatrice de cette manifestation annuelle.A tout seigneur, tout honneur, une large place est évidemment consacrée aux pionnières, les consoles de salon et aux jeux afférents, qu'il s'agisse des PlayStation (Sony), Xbox One et 360 (Microsoft) ou Wii et Wii U (Nintendo, même si ce dernier n'a pas de stand à son nom). Les divertissements pour les consoles de poche (3DS de Nintendo et PS Vita de Sony) ne sont pas en reste, grâce notamment aux développeurs japonais très portés sur ce type de petites machines populaires dans l'archipel.Mais de plus en plus depuis quelques années, les jeux pour smartphones occupent un espace croissant, à l'instar du public auxquels ils s'adressent."Aujourd'hui, divers types d'appareils sont connectés à internet et le jeu mobile a reconfiguré l'industrie du jeu", souligne Kohei Osada, président de Nikkei Business Publications, groupe de presse qui parraine cet événement depuis 2002.C'est ainsi que sont présentés cette année au TGS pas moins de 259 titres pour iOS (système d'exploitation des iPhone et iPad de l'Américain Apple) ainsi que 246 jeux pour Android (système d'exploitation de son compatriote Google, OS qui équipe de nombreux smartphones).Le TGS 2014, soutenu par le puissant ministère japonais de l'Industrie (Meti), attend au moins 220.000 visiteurs durant quatre jours (de jeudi à dimanche), deux réservés aux seuls professionnels et deux ouverts au grand public.Quelque 420 exposants ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant