Tokyo et Séoul en alerte en vue d'un possible tir nord-coréen

le
0
 (Précisions) 
    TOKYO/SEOUL, 30 mai (Reuters) - Le gouvernement de Tokyo a 
placé lundi l'armée japonaise en état d'alerte en prévision d'un 
possible tir expérimental de missile balistique par la Corée du 
Nord, dont Séoul a également détecté des signes avant-coureurs, 
ont déclaré des responsables nippons et sud-coréens. 
    Les autorités japonaises ont ordonné aux bâtiments de la 
marine et aux batteries de missiles Patriot de se tenir prêts à 
abattre tout missile se dirigeant vers l'archipel, a rapporté la 
chaîne de télévision publique NHK. 
    Un responsable japonais s'exprimant sous le sceau de 
l'anonymat, faute de pouvoir parler aux médias, a confirmé 
l'information. Un porte-parole du ministère de la Défense n' a 
pas souhaité faire de commentaire. 
    Selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, les autorités 
de Séoul s'attendent à ce que Pyongyang veuille tester un 
missile de moyenne portée de type Musudan. 
    Un responsable du ministère sud-coréen de la Défense n'a pas 
voulu confirmer cette information. 
    "Nous avons détecté un signal et nous le surveillons de 
près", a-t-il déclaré sous le sceau de l'anonymat. 
    La Corée du Nord a effectué trois essais non couronnés de 
succès de missile Musudan au mois avril, selon des responsables 
américains et sud-coréens. 
     
 
 (Tim Kelly et Nobuhiro Kubo à Tokyo, Ju-min Park à Séoul; Eric 
Faye et Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant