Tokyo-Drone avec "petite dose" de radiations sur la résidence d'Abe

le
0

(actualisé avec radiations) TOKYO, 22 avril (Reuters) - Un drone marqué d'un logo de radioactivité et dégageant une "petite dose" de radiations s'est posé mercredi sur le toit de la résidence du Premier ministre japonais Shinzo Abe, grand partisan de la relance des centrales atomiques nippones, rapporte l'agence de presse Kyodo. Le drone était équipé d'une petite caméra, d'une bouteille d'eau et d'une fusée éclairante. On ignore qui a guidé ce drone et pour quelle raison, mais l'engin a été découvert le jour même où la justice japonaise donnait son feu vert à la remise en marche d'une centrale nucléaire du sud-ouest de l'archipel, balayant les inquiétudes concernant la sécurité du nucléaire quatre ans après la catastrophe de Fukushima (voir ID:nL5N0XJ02K ). La totalité du parc des réacteurs nucléaires japonais a été mise à l'arrêt après la catastrophe de Fukushima (mars 2011), afin de procéder à des contrôles poussés de sécurité. Shinzo Abe, arrivé au pouvoir en décembre 2012, souhaite remettre en service chaque centrale nucléaire qui pourra l'être au vu des nouvelles réglementations adoptées après la catastrophe. C'est un responsable des services du Premier ministre qui a découvert le drone, d'un diamètre de 50 cm, a rapporté la télévision publique japonaise, la NHK. Shinzo Abe se trouve actuellement en Indonésie pour un sommet Asie-Afrique. Ses services se sont refusé à toute déclaration sur la découverte du drone. A Washington, un petit drone s'était écrasé dans l'enceinte de la Maison blanche en janvier dernier. (Mari Saito et Takashi Umekawa; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant