Tokyo anticipe une croissance réelle de 1,5% pour 2015-2016

le
0

TOKYO, 12 janvier (Reuters) - Le gouvernement japonais anticipe désormais pour l'exercice budgétaire 2015-2016 une croissance réelle, c'est à dire ajustée de l'inflation, de 1,5%, revoyant en légère hausse sa précédente estimation de 1,4% en raison de l'accélération anticipée de la consommation des ménages. En matière des prix à la consommation, Tokyo voit une hausse de 1,4% sur les douze mois commençant le 1er avril, une prévision qui illustre les difficultés qui attendent la Banque du Japon pour atteindre son objectif d'une inflation à 2%. Lors de réunion de politique monétaire de décembre, le gouverneur de la Banque du Japon Haruhiko Kuroda avait toutefois dit que la troisième économie mondiale était en bonne voie pour atteindre cet objectif de 2% au cours de l'exercice 2015-2016. ID:nL6N0U30PT Le gouvernement japonais, qui a relevé sa prévision de produit intérieur brut (PIB) réel dans le sillage de sa décision de reporter une nouvelle hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), utilisera ses nouvelles projections pour fixer sa politique économique et budgétaire. Pour l'exercice 2015-2016, Tokyo a établi un projet de budget record de 96.300 milliards de yens (près de 700 milliards d'euros), mais qui prévoit aussi une réduction des émissions de dette pour la troisième année consécutive. ID:nL6N0UQ0NU En termes nominaux, le gouvernement japonais voit le PIB augmenter de 2,7% sur 2015-2016, contre une précédente projection de 2,8%. Pour l'exercice en cours, qui se terminera le 31 mars, le gouvernement voit l'économie de contracter de 0,5% en temes réels, contre une précédente estimation de +1,2%, la hausse de la TVA intervenue le 1er avril ayant pesé plus que prévu sur la consommation des ménages. (Stanley White, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant