Tokyo 2020 blanchi après une enquête japonaise !

le
0
Tokyo 2020 blanchi après une enquête japonaise !
Tokyo 2020 blanchi après une enquête japonaise !

Inquiété par des soupçons de corruption pour l'attribution des Jeux Olympiques de 2020, le Japon a été blanchi par une enquête japonaise.

"L'enquête conclut que le versement ne vient en violation d'aucune loi au Japon." C'est par cette phrase que l'enquête officielle lancée pour faire la lumière sur les soupçons de corruption de la candidature de Tokyo pour les Jeux Olympiques de 2020 a rendu son verdict. Le Japon ne s'est rendu coupable d'aucune irrégularité, selon la dite enquête. Le communiqué ajoute même qu'il n'y a eu aucune violation, ni du code pénal français, ni du code d'éthique du CIO (Comité international olympique). En mai dernier, deux juges d'instruction français avaient ouvert une enquête après le versement de 2 millions de dollars réalisé pendant la campagne nippone pour l'organisation des JO. Une somme destinée à la société Black Tidings, propriété de Papa Massata Diack, fils de l'ancien président de l'IAAF (Fédération internationale d'athlétisme), Lamine Diack. Le Comité olympique japonais avait alors désigné 3 juristes pour faire la lumière sur la supposée affaire de corruption. Lors de cette enquête, ni le fils, ni le père Diack n'ont pu être interrogés. Par ailleurs, la société a aujourd'hui disparu. Cette dernière aurait été consultée pour ses services de conseil en marketing.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant