Todd Akin, une épine dans le pied de Mitt Romney

le
0
Malgré le scandale causé par ses propos sur le viol, il refuse d'abandonner la bataille sénatoriale.

Grand front, cheveux blonds rares soigneusement peignés sur le côté, mâchoire carrée, allure traditionnelle. Todd Akin, 65 ans, est le nouveau visage de la rébellion de la base conservatrice du Parti républicain. Un visage qui embarrasse Mitt Romney, déjà bien occupé à faire le grand écart entre les revendications extrêmes des Tea Party et des chrétiens conservateurs, et les humeurs plus modérées des indépendants qu'il va devoir aller chercher au centre un à un, s'il veut avoir une chance de battre Barack Obama.

Malgré le formidable scandale qu'il avait déclenché au mois d'août - en justifiant son opposition totale à toute forme d'avortement même en cas de viol ou d'inceste, au motif que les femmes vraiment violées auraient instinctivement le pouvoir de prévenir leur grossesse -, ce représentant du Missouri a en effet décidé mardi de ne pas se retirer de la course sénatoriale cruciale dans laquelle il est engagé contre la démocrate sortante Claire McCa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant