TNT : Boyon exige des «projets innovants»

le
0
INTERVIEW - Le président du CSA insiste sur la richesse de l'offre TNT face à la montée de la télévision connectée.

LE FIGARO. - Le marché peut-il supporter un paysage à 25 chaînes gratuites ?

Michel BOYON . - Rien ne dit qu'il s'agira de 25 chaînes gratuites, car l'appel à candidatures est également ouvert à des chaînes payantes. L'idée que l'on puisse fixer a priori un nombre maximum de chaînes n'est pas pertinente, car tout dépend du profil de chacune. La TNT, c'est plus de choix pour le téléspectateur et, plus de choix, c'est plus de liberté, c'est-à-dire l'accès à la plus grande diversité possible des programmes. C'est pourquoi le CSA sera particulièrement attentif à l'innovation et à la créativité des projets proposés. Accorder des fréquences à des chaînes ressemblant trop à des chaînes existantes ne correspondrait ni à l'intérêt du public ni à l'évolution prévisible du marché publicitaire. Par ailleurs, si le CSA ne peut interdire par principe la cession d'une chaîne, il réfléchit avec le ministère de l'Économie et des Finances à la mise en p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant