TNT accepte une OPA améliorée de 5,16 milliards d'euros d'UPS

le
0
UPS DÉBOURSE 5,16 MILLIARDS D'EUROS POUR TNT EXPRESS
UPS DÉBOURSE 5,16 MILLIARDS D'EUROS POUR TNT EXPRESS

AMSTERDAM (Reuters) - United Parcel Services (UPS) a accepté de débourser près de 5,2 milliards d'euros pour racheter son concurrent néerlandais TNT Express, ont annoncé les deux groupes lundi, une opération qui permettra au géant américain de la messagerie et de la logistique de se renforcer en Europe.

TNT a précisé que son directoire et son conseil de surveillance soutiendraient à l'unanimité cette offre de 9,50 euros par action, supérieure de 0,50 euro à l'offre initiale présentée en février.

Le premier actionnaire du groupe, PostNL, qui détient 29,8% du capital, a également déclaré soutenir l'opération, qui créera un leader mondial du secteur affichant 45 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Le communiqué commun des deux groupes note que l'offre représente une prime de 53,7% sur le cours de clôture du 16 février, la veille de l'annonce de l'ouverture de discussions entre les deux groupes.

UPS, déjà numéro un mondial, s'intéressait depuis longtemps à TNT dans le but de se développer en Europe, et notamment en Grande-Bretagne, en France et en Allemagne.

L'offre d'achat met fin à des années de spéculations sur l'avenir du groupe néerlandais, scindé de PostNL, la poste néerlandaise, et coté séparément l'an dernier.

Confronté à la baisse de ses bénéfices et à des perspectives d'activité défavorables pour 2012, la direction de TNT était soumises aux pressions d'actionnaires "activistes" comme les fonds d'investissement Jana Partners et Alberta Investment Management.

Vendredi, UPS avait déclaré poursuivre des discussions "constructives" avec TNT, quatre semaines après le rejet par ce dernier de son offre initiale à 9,00 euros par action.

Le groupe américain précise lundi que le rachat de TNT aura un impact positif sur ses résultats financiers dès la première année et qu'il est certain d'obtenir toutes les autorisations officielles pour la mener à bien.

Roberta Cowan, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant