Tirs de roquettes sur la ville de Gao, dans le nord du Mali

le
0
 (Précisions, contexte) 
    BAMAKO, 14 décembre (Reuters) - Des tirs de roquettes ont 
visé lundi la ville de Gao, dans le nord du Mali, où stationnent 
des casques bleus et des soldats français, a-t-on appris de 
sources militaires et auprès d'habitants. 
    Selon les Nations unies, quatre explosions ont retenti vers 
05h30 (05h30 GMT) dans la ville de Gao et près de l'aéroport 
sans faire ni dégât ni victime. 
    Radhia Achouri, porte-parole de la force de maintien de la 
paix au Mali (Minusma), n'a pas été mesure de dire quels sites 
étaient visés. 
    Gao est une des principales bases de l'armée française dans 
le cadre de l'opération régionale antiterroriste Barkhane. Cette 
opération, qui mobilise quelque 3.500 soldats français dans cinq 
pays de la région, a pris le relais de l'opération Serval lancée 
au Mali en janvier 2013 pour repousser les groupes armés 
islamistes qui menaçaient de prendre le contrôle de Bamako. 
    Un millier de soldats français sont toujours déployés au 
Mali, essentiellement dans le cadre de Barkhane. La mission de 
l'Onu compte elle près de 10.000 hommes. 
 
 (Souleymane Ag Anara et Tiemoko Diallo,; Nicolas Delame pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant