Tirs de roquettes de Gaza sur Israël à la fin de la trêve

le
3

* Le Hamas rejette le prolongation de la trêve * Mais veut poursuivre les négociations au Caire * Israël dit avoir intercepté une roquette dans le Sud (Actualisé avec précisions, contexte) par Nidal al-Mughrabi et Ori Lewis GAZA/JERUSALEM, 8 août (Reuters) - Les tirs palestiniens de roquettes ont repris sur Israël à partir de la bande de Gaza vendredi matin, les négociations en cours au Caire n'ayant pas permis de parvenir à un accord de prolongation de la trêve de 72 heures. Les sirènes d'alerte ont résonné dans le sud d'Israël, a annoncé la police, tandis que le système antimissile "Dôme de fer" interceptait une roquette au-dessus de la ville d'Ashkelon dans le sud d'Israël. "Après le cessez-le-feu de 72 heures, le Hamas a repris ses tirs de roquette aveugles sur Israël. Au moins cinq roquettes lancées, une interceptée au-dessus d'Ashkelon", a déclaré un porte-parole de l'armée israélienne sur Twitter. Israël avait auparavant indiqué être prêt à une prolongation de la trêve alors que les médiateurs égyptiens poursuivaient les discussions entre Israéliens et Palestiniens au Caire visant à élaborer une paix durable dans l'enclave palestinienne ravagée par près d'un mois de guerre. Le Palestiniens ne sont pas d'accord pour prolonger la trêve mais poursuivront les négociations au Caire, a déclaré un porte-parole du Hamas. Les groupes palestiniens présents aux négociations auraient souhaité qu'Israël donne son accord de principe à leurs exigences. Ils demandent notamment une levée du blocus auquel est soumise la bande de Gaza de la part d'Israël et de l'Egypte, la libération d'un certain nombre de prisonniers et l'ouverture d'un port. REPRENDRE LE CONTRÔLE Jeudi soir, la branche armée du Hamas a publié un communiqué demandant aux négociateurs palestiniens de ne pas accepter de prolongation en l'absence de concessions de la part d'Israël. ID:nL6N0QD6V4 Or, Israël ne semble pour l'instant pas avoir répondu dans ce sens. Israël a également fait comprendre qu'il répondrait en cas d'attaque et laissé entendre, par la voix d'un de ses ministres, que l'Etat juif pourrait reprendre le contrôle de la bande de Gaza pour renverser le Hamas au pouvoir. "Israël aura recours à la force si le Hamas reprend ses tirs et, à mon avis, nous aurons, cette fois, à envisager sérieusement, bien que sans enthousiasme, la possibilité de prendre le contrôle de la bande de Gaza de façon à renverser le régime du Hamas", a déclaré le ministre des Affaires stratégiques Yuval Steinitz à la radio de l'armée. Selon un décompte des autorités de Gaza, l'opération "Bordure protectrice" enclenchée le 8 juillet par Israël après une recrudescence des tirs de roquettes palestiniens, a fait 1.875 morts côté palestinien, pour la plupart des civils. Le Hamas a par ailleurs annoncé jeudi avoir exécuté un nombre indéterminé de Palestiniens considérés comme des espions à la solde d'Israël. ID:nL6N0QD6X4 Pour sa part, Israël recense 64 militaires et trois civils tués. (Nidal al Moughrabi; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le vendredi 8 aout 2014 à 09:33

    Aucun égard pour leurs femmes et leurs enfants ces gens! Et quand Israël va riposter, ils vont se réfugier au milieu d'eux. Lamentable!

  • M6697655 le vendredi 8 aout 2014 à 09:04

    c'est déjà fait : 5 terroristes se sont fait exploser en manipulant trop vite les obus!!c'est un accident de travail courant mais là c'est confondre vitesse et précipitation.coucou gauvin, c'est reparti grace au hamas ah oui mais à cause de 1967, golda meir, moise, abrham, toutankhamon et consorts :)))))

  • fgino le vendredi 8 aout 2014 à 08:52

    ils vont encore en prendre plein la poire et ensuite se plaindre ....