Tirs de la DCA contre un avion à Aden dans le sud du Yémen

le
0

(Actualisé avec détails, contexte) ADEN, 22 mars (Reuters) - Les batteries de défense anti-aérienne de l'armée yéménite ont ouvert le feu dimanche sur un avion qui survolait le complexe où s'est réfugié le président Abd Rabbou Mansour Hadi à Aden, la grande ville du sud du pays, indiquent des témoins. L'appareil a été contraint de rebrousser chemin. Il s'agit du troisième incident de ce genre en quatre jours. Lors d'une précédente opération, un avion avait largué plusieurs bombes sans faire de victimes. Le gouverneur d'Aden, Abdoulaziz bin Habtoor, a accusé les miliciens chiites houthis, qui ont pris le contrôle de Sanaa et de la majeure partie du nord du Yémen, d'organiser ces opérations aériennes. Hadi, qui a dû fuir la capitale le mois dernier, a estimé samedi que les miliciens soutenus par l'Iran avaient perpétré un coup d'Etat et a appelé les Nations unies à une "intervention d'urgence". Des témoins dans la province d'Ibb, dans le centre du pays, ont rapporté à Reuters avoir vu une colonne de plusieurs dizaines de chars et de véhicules militaires quitter le nord du Yémen pour se diriger vers Taïz, située à 150 km au nord-ouest d'Aden. Les Houthis ont fait alliance avec l'ancien président Ali Abdallah Saleh contraint de quitter le pouvoir en 2011 face à la contestation populaire mais qui dispose encore d'une influence au sein des forces armées. (Mohammed Mukhashaf; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant