Tirs dans l'est de l'Arabie saoudite, un mort

le
0
 (Actualisé avec détails, déclaration de militants) 
    DUBAI, 4 janvier (Reuters) - Un Saoudien a été tué par 
balles et un garçon âgé de huit ans a été blessé dimanche soir 
dans la Province orientale du pays, où les forces de sécurité 
ont essuyé des tirs non identifiés, rapporte l'agence de presse 
officielle saoudienne SPA. 
    L'incident s'est produit à Aouamiya, dans le district de 
Katif, ville du dignitaire religieux chiite Nimr al-Nimr, qui a 
été exécuté samedi avec trois autres chiites et 43 membres d'Al 
Qaïda, pour faits de terrorisme. 
    Après la mort du cheikh al Nimr, les habitants de Katif ont 
organisé plusieurs manifestations contre la famille Saoud au 
pouvoir, pour exprimer leur colère.  
    Mais il n'y avait pas de manifestation quand la fusillade a 
eu lieu, ont indiqué des militants.  
    Selon SPA, les autorités étaient à la recherche des auteurs 
d'un acte "terroriste". Au moment de la fusillade, les policiers 
cherchaient à récupérer un équipement lourd volé, ajoute 
l'agence sans autres détails.  
    Des militants locaux ont déclaré sur un compte Twitter que 
l'enfant avait été touché par une balle alors qu'il se trouvait 
chez lui et que la police a ouvert le feu dans la rue. Les 
policiers se sont ensuite retirés vers un point de contrôle 
situé au nord de la ville.  
 
 (William Maclean et Katie Paul; Danielle Rouquié et 
Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant