Tirs d'obus par les rebelles sur Alep, trois morts

le
0
    BEYROUTH, 23 décembre (Reuters) - Des obus tirés par des 
forces rebelles ont tué trois personnes à Alep vendredi, 
rapporte la télévision syrienne, au lendemain de l'évacuation du 
dernier groupe de combattants insurgés et leurs familles de la 
grande ville du nord de la Syrie. 
    Une dizaine d'obus sont tombés sur le quartier d'Al 
Hamdaniya, dans le sud-ouest de la ville, dit pour sa part 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    L'armée syrienne a annoncé jeudi soir avoir repris Alep dans 
sa totalité et ramené la "sécurité" dans la ville après 
l'évacuation des derniers insurgés. 
    La reprise du contrôle d'Alep représente la victoire la plus 
importante du président Bachar al Assad depuis le début de la 
guerre civile en Syrie il y a près de six ans. 
    Vendredi, soldats gouvernementaux et miliciens du Hezbollah 
libanais patrouillaient dans les secteurs d'Alep-Est abandonnés 
par les insurgés à la recherche d'éventuelles mines.  
    Selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), 
35.000 personnes, en majorité des civils, ont été évacuées de la 
 ville au cours de la semaine écoulée. 
 
 (Angus McDowall, Gilles Trequesser pour le service français, 
édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant