Tirs contre un drone de l'OSCE dans l'est de l'Ukraine

le
0

VIENNE, 3 novembre (Reuters) - L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a annoncé lundi qu'un de ses drones déployés dans l'est de l'Ukraine pour superviser le cessez-le-feu avait essuyé des tirs dimanche, les Etats-Unis mettant en cause les séparatistes pro-russes. Le drone, qui volait à environ 1.500 m d'altitude, à l'est de la ville de Marioupol, n'a pas été touché, a précisé l'OSCE dans un communiqué. L'engin sans pilote a été pris pour cible par un canon antiaérien dissimulé à l'arrière d'un camion civil stationné à environ 150 m d'un poste de contrôle routier où il avait repéré un véhicule blindé suspect, a ajouté l'organisation basée à Vienne. L'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'OSCE, Daniel Baer, a estimé que compte tenu de l'endroit où l'incident s'est produit, "il ne fait aucun doute que (les tirs) étaient l'oeuvre des séparatistes soutenus par la Russie". Ni Moscou, ni les séparatistes, qui élisaient dimanche leurs dirigeants, n'ont réagi à ces informations. L'Ukraine et les pays occidentaux ont accusé la Russie d'avoir récemment envoyé de nouveaux renforts militaires aux rebelles, alors que l'accord de cessez-le-feu entré en vigueur le 5 septembre est violé de manière quasi quotidienne, notamment autour de l'aéroport de Donetsk que les séparatistes cherchent à conquérir. (Fredrik Dahl; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant