Tirs à l'arme de guerre pour des cambriolages

le
0
Deux malfaiteurs ont été tués et un policier grièvement blessé lors de deux fusillades, à Vitrolles et Marseille.

En moins de 24 heures, les Bouches-du-Rhône ont été une nouvelle fois le théâtre deux sanglantes scènes de western. À chaque reprise, les voyous étaient équipés d'un véritable arsenal, d'une puissance de feu démesurée par rapport aux cibles qu'ils visaient. Lundi en fin d'après-midi, dans le quartier sensible de La Rose, au nord de Marseille, un commando de braqueurs qui s'attaquait à un magasin «Brico-Dépôt» a ouvert le feu sur une patrouille de la sécurité publique.

Les policiers, alertés par un adjoint de sécurité qui se trouvait à l'intérieur de l'établissement, attendaient les malfaiteurs à l'extérieur. Les braqueurs, arrivés en voiture et notamment armés de fusils d'assaut, venaient de s'emparer d'un butin en espèces avant de ressortir. A la vue des uniformes, les malfaiteurs ont aussitôt fait parler les armes. Les fonctionnaires ont riposté : un voyou a été tué, un second blessé et un troisième interpellé.

Le butin du braquage a été re

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant